Recherche

Maroc : convoqué par la police, un député prétexte être atteint du Covid

© Copyright : DR

11 janvier 2022 - 09h20 - Maroc - Par: G.A

Impliqué dans une affaire de falsification, de faux et usage de faux, le député élu sous la bannière de l’Union Constitutionnelle, Sghir Babour, a prétexté être malade du Covid-19, afin d’échapper aux enquêteurs de la BNPJ.

Sghir Babour a été élu il y a quelques mois seulement, à l’issue des élections législatives du 8 septembre dernier. Respecté et admiré dans sa région, il a été arrêté dimanche par la Brigade Nationale de Police Judiciaire (BNPJ). Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour son implication présumée dans une affaire de falsification de documents officiels, de faux et usage de faux, rapporte alyaoum24.

À lire : Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Avant son arrestation, le parlementaire a longtemps esquivé les convocations de la BNPJ. Il brandissait un certificat médical selon lequel il serait positif au Covid-19. Mais après vérification, le certificat était un faux.

À lire :Maroc : un ancien député condamné à 6 ans de prison

Il est accusé d’avoir présenté de fausses garanties financières afin d’obtenir frauduleusement un prêt bancaire d’environ 600 000 dirhams.

Mots clés: Arrestation , Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) , Union Constitutionnelle

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact