Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

23 septembre 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

En réponse à une question écrite du PAM sur le fonctionnement et l’efficacité de la ligne téléphonique anti-corruption, Ghita Mezzour indique que cette ligne créée par le ministère public a pour but de recueillir les dénonciations d’actes de corruption par téléphone et par fax. En trois ans, plus de 67 000 appels ont été recueillis sur le numéro 0 537 718 888.

À lire :Corruption : des magistrats marocains épinglés par un audio

Elle a également permis d’interpeller 217 personnes en flagrant délit de corruption. Il s’agit entre autres, des fonctionnaires du secteur public et privé, et ceci dans toutes les régions du Maroc. Selon la ministre, «  le recul enregistré dans l’indice de perception de la corruption » au Maroc et la non réalisation de la totalité des objectifs fixés « ne signifient pas l’échec des stratégies précédentes ». Pour elle, des efforts se font chaque jour pour améliorer les outils mis en place pour une lutte efficace contre la corruption.

À lire :Maroc : les agents d’autorité, les plus corrompus

Elle a profité de l’occasion pour se prononcer sur le portail électronique d’accès à l’information www.chafafiya.ma, lancé en 2020 qui, selon la ministre, a contribué à la simplification des prestations offertes par les services publics.

Sujets associés : Ghita Mezzour - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration - Corruption

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Une employée du tribunal de Casablanca épinglée pour corruption

L’affaire qui secoue le tribunal de première instance de Casablanca n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Une autre employée de la juridiction est poursuivie pour...

A Essaouira, un Français fait tomber des responsables pour corruption

Une affaire semblable à celle des juges présumés corrompus de Casablanca a éclaté à Essaouira. Un jeune avocat, une femme d’affaires ainsi qu’une femme cadre dans le pachalik font...

Accusé de corruption, le président d’une commune de Settat dément

Le président d’une commune de la province de Settat a réagi aux accusations de corruption concernant un recrutement auprès du gouverneur de la...

Corruption : des magistrats marocains épinglés par un audio

Le ministère public a ordonné, samedi, l’ouverture d’une enquête sur des magistrats qui auraient fait preuve d’ingérence dans un dossier en cours. La supposée implication des...

Nous vous recommandons

Ghita Mezzour

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

La corruption coûte chaque année des milliards d’euros au Maroc

Au Maroc, la corruption est l’un des principaux freins au développement. Le pays perd annuellement près de 50 milliards de dirhams à cause de ce fléau, malheureusement toujours présent dans le système de gouvernance, selon le...

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Le gouvernement veut simplifier la vie des Marocains

Se basant sur la loi 19-55 relative à la simplification des procédures administratives, le gouvernement envisage de supprimer 800 procédures administratives qui n’ont aucune base juridique. De quoi simplifier la vie aux...

Outsourcing : le Maroc attire quatre nouveaux investisseurs

Malgré la crise que traverse le monde actuellement, le Maroc garde la côte en matière d’investissements étrangers. La preuve, c’est la signature la semaine dernière à Casablanca de quatre mémorandums d’entente (MoU) relatifs à des projets d’investissement dans...

Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Maroc : la réforme du congé de paternité pourrait s’élargir au secteur privé

Le congé de paternité de 15 jours accordés aux fonctionnaires du public pourrait être élargi au secteur privé. Le gouvernement va soumettre cette proposition lors des prochaines négociations du dialogue...

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba traditionnelle, sont ainsi recommandés. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le...

Aïd Al-Adha : les administrations publiques fermées mercredi et jeudi

À l’occasion de l’Aïd al Adha, les administrations, établissements publics et collectivités territoriales seront en fermés les 21 et 22 juillet, a annoncé le département de la Réforme de l’administration.

Un géant indien de l’informatique s’installe au Maroc

HCL technologies, géant indien de l’informatique va s’installer au Maroc pour la création d’un « Delivery center », pouvant générer des milliers d’emplois. Un accord a été signé avec le gouvernement dans ce...

Corruption

Lutte contre la corruption : l’Instance de la probité bientôt une réalité

Le projet de loi relatif à l’Instance de la probité, adopté mardi par la commission de la justice à la première Chambre après plusieurs mois de blocage, sera probablement approuvé par le Parlement qui tient sa session...

Scandale immobilier à Marrakech : des élus et des hauts placés impliqués

Un scandale foncier touche à nouveau la ville de Marrakech. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) enquête sur ce sulfureux dossier impliquant des élus, des hauts fonctionnaires et des promoteurs immobiliers placés sous contrôle judiciaire...

Maroc : une MRE envoie un juge en prison

Le magistrat et substitut du procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca qui avait officié au tribunal de première instance de Mohammedia se retrouve en prison avec ses complices présumés. Ils sont impliqués dans des affaires de...

Maroc : plusieurs commissaires de police arrêtés pour corruption

Huit individus, dont cinq commissaires et cadres exerçant aux services centraux de la Sûreté Nationale et un délégué d’une société étrangère, ont été déférés jeudi, pour leur implication présumée dans une affaire de dilapidation et détournement de fonds publics,...

Un député marocain jugé pour des crimes financiers

Poursuivi pour dilapidation et détournement de fonds publics, le parlementaire et dirigeant du Mouvement populaire (MP) Mehdi Atmoun a comparu, mardi dernier, devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de...