Corruption au Maroc : l’instance de lutte fait son bilan

3 novembre 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À fin 2020, la ligne téléphonique directe dédiée à la dénonciation d’actes de corruption, lancée il y a trois ans, a reçu un total de 15 881 appels, soit une moyenne de 100 appels par jour, selon l’instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption.

Plus précisément, cette ligne a permis d’interpeller 164 suspects en flagrant délit, à raison d’un cas par semaine, dont des salariés du secteur public et privé dans toutes les régions du Royaume, indique le rapport de l’instance, notant qu’il s’agit de pots-de-vin allant de simples montants n’excédant pas 50 dirhams à des montants importants s’élevant, dans un cas, à 300 000 dirhams.

Selon les chiffres, le nombre de poursuites devant les juridictions ordinaires pour le seul crime de corruption qui s’élevait en 2018 à 9088, tandis que le nombre d’affaires de corruption de 100 000 dirhams ou plus, présentés devant les services de crimes financiers, n’a pas dépassé 700 affaires pour l’année 2019, souligne la même source.

A lire : Corruption : ce que propose Transparency Maroc

Le rapport déduit que les crimes de corruption avec des revenus criminels importants ne connaissent pas la même dynamique de dénonciation au même titre que les crimes de pots-de-vin, dont les revenus restent généralement faibles. L’instance attribue cette tendance au fait que la détection des crimes demeure liée à la hausse du taux de dénonciation par les personnes dont les postes leur permettent de surveiller et d’identifier ces actes qui se caractérisent par une grande complexité et par la connivence et la convergence d’intérêts des personnes y sont impliquées.

Sujets associés : Arrestation - Corruption

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Corruption : ce que propose Transparency Maroc

Lors d’une conférence de presse tenue cette semaine, Transparency Maroc a présenté un mémorandum sur les priorités de la lutte qu’elle mène contrela corruption, dont une copie a été...

Maroc : les agents d’autorité, les plus corrompus

Au Maroc, les statistiques de la corruption obtenues via la ligne téléphonique directe de dénonciation en 2020 indiquent que les agents d’autorité sont les plus corrompus. Depuis...

Lutte contre la corruption : les meilleures entreprises marocaines distinguées

Dans le cadre de la lutte contre la corruption au Maroc, plusieurs entreprises, qui se sont illustrées par leurs pratiques exemplaires, ont été distinguées en fin de semaine...

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et...

Nous vous recommandons

Arrestation

Omar Radi placé placé en détention pour "viol et attentat à la pudeur"

Le journaliste et militant des droits de l’homme, Omar Radi, vient d’être placé en détention préventive. La décision a été prise par le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca.

Maroc : course-poursuite en mer pour arrêter des trafiquants de drogue

La Marine royale marocaine a effectué vendredi une course-poursuite en mer pour tenter d’arrêter des trafiquants de drogue. Dans leur fuite, ces derniers ont fini par jeter deux tonnes de drogue à la mer, lesquelles ont été saisies ainsi que les 11 tonnes...

L’Espagne et le Maroc font échouer un projet terroriste

Une opération sécuritaire menée conjointement par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) et le Commissariat Général des Renseignements de la Police nationale espagnole, a permis le démantèlement d’une cellule terroriste active à Nador et...

Tanger : 920 kilos de drogue dans la voiture d’un MRE

Les opérations de fouille et de contrôle aux frontières ont permis jeudi, la saisie de 920 kg de résine de cannabis dissimulés au niveau du toit d’une voiture utilitaire, immatriculée à l’étranger et qui était sur le point d’embarquer vers un pays...

Drogue : des « drones sous-marin » saisis entre le Maroc et l’Espagne

La police espagnole a réussi à démanteler un réseau de trafiquants qui s’apprêtait à utiliser des drones sous-marins pour acheminer de la drogue depuis le Maroc vers l’Espagne via le détroit de Gibraltar. En tout, huit personnes interpellées et trois...

Corruption

Maroc : le ministère de l’Intérieur en guerre contre la "charité électorale"

Fin des saisons de « charité publique » pour les maires et présidents de collectivités locales qui monnayaient des voix, via des associations de bonnes œuvres. Une décision du ministre de l’Intérieur donne désormais le pouvoir aux gouverneurs d’interdire...

Corruption à Fès : un moqadem épinglé grâce au numéro vert

Encore une arrestation à mettre l’actif du numéro vert qui sert à dénoncer les actes de corruption. Le mis en cause cette fois-ci est un moqadem pris en flagrant délit de corruption.

Suspecté de corruption passive, le Belgo-marocain Hicham Chakir est toujours en prison

Hicham Chakir, conseiller communal de Molenbeek d’origine marocaine poursuivui dans une affaire de corruption, est maintenu en détention. La justice se prononcera sur sa remise en liberté provisoire dans 15 ...

La députée Sihame El Kaouakibi suspendue pour six mois de l’Open VLD

La commission statutaire de l’Open Vld, parti belge d’inspiration libérale a suspendu depuis le 16 février, et ce, pour une période de 6 mois, la députée flamande Sihame El Kaouakibi. Cette suspension qui n’a pas de conséquence sur le mandat de la...

Maroc : de graves accusations portées à l’encontre des dirigeants du PJD

Un membre influent du Mouvement Unicité et Réforme (MUR), proche des ministres du gouvernement, a porté de graves accusations à l’encontre des dirigeants du Parti de la Justice et du développement (PJD), pour abus de confiance, trafic d’influence,...