Recherche

Maroc : décès d’une « guerrière »

© Copyright : DR

8 janvier 2020 - 15h40 - Société

Rajaa Bouziane n’est plus. L’initiatrice de la campagne "les guerrières", exigeant l’accès aux traitements gratuits et aux médicaments pour les personnes atteintes de cancer, est décédée le samedi 4 janvier dernier.

La "guerrière aura lutté jusqu’à son dernier souffle pour une amélioration de la situation des personnes atteintes du cancer. L’annonce de son décès a été faite par l’une de ses amies et membre du collectif sur Facebook en ces termes : "L’une de nos guerrières, Rajaa, est décédée. C’était pour elle que cette campagne a été lancée et nous ne voulons par mourir nous aussi de cancer. Nous voulons notre droit à un traitement gratuit", indique  2M.ma

C’est en décembre 2019 seulement que cette campagne a été lancée sur Facebook sous le hashtag "Mabgenash_Nmoto_Bsaratan – #مابغيناش_نموتو_بالسرطان” " (Nous ne voulons pas mourir du cancer). Le but est de forcer la main au gouvernement afin qu’il leur garantisse un accès gratuit aux traitements et aux médicaments.

Entre autres actions, le collectif avait aussi lancé une pétition sur les réseaux sociaux pour la création d’un fonds destiné à la lutte contre le cancer et une prise en charge de toutes les personnes atteintes du cancer, précise la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact