Recherche

Maroc : une femme fait don d’un terrain pour la bonne cause

© Copyright : DR

25 mai 2019 - 11h20 - Société

Mère Teresa Beni Mansour, c’est ainsi que la plupart des habitants de la ville de Chefchaouen commencent à appeler une vieille dame qui a fait don d’un terrain au profit de l’initiative nationale pour le développement humain (INDH). Le terrain a servi à la construction d’un centre social pour la femme et l’enfant.

La vieille villageoise a été approchée par une association locale, lui demandant l’autorisation de construire sur son terrain un projet de développement au profit des femmes de la région. La demande a été accueillie favorablement, surtout que le projet va profiter aux femmes de la région, qui vont pouvoir apprendre de nouveaux métiers et assurer un revenu stable.

Selon Ahdath.info, au moment de l’inauguration, le gouverneur de la province de Chefchaouen n’a pas pu masquer son émotion, et a déposé un baiser sur la tête de la vieille femme, comme signe de reconnaissance de son sacrifice. Faire don d’un terrain est, en effet un geste de grande noblesse surtout de la part d’une femme démunie et pauvre.

Le projet est devenu un centre multiservices, permettant à la fois de former les femmes à de nouveaux métiers mais aussi de faire office de crèche préscolaire, ajoute le site. Une initiative qui offre aux femmes et enfants d’une zone reculée l’opportunité d’intégrer l’univers académique et professionnel.

En février dernier, une femme d’affaires avait fait don de 12 millions de dirhams pour la construction d’un lycée dans une commune rurale d’Ouled Fares, dans la région de Settat. Elle avait également financé pour un million de dirham les travaux de réfection d’une école primaire, consistant en le remplacement de trois salles de classe « en préfabriqué, la construction de nouvelles salles, dont une dédiée au préscolaire, et de quatre blocs sanitaires, ainsi que la restauration du mur de clôture et de la cour de récréation ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact