Recherche

L’escroquerie qui a failli coûter très cher à la mécène de Settat

Najia Nadhir

6 mars 2019 - 15h30 - Société

Souvenez-vous, il y a quelques jours, une femme avait fait la une de la presse marocaine pour avoir fait don de quelque 12 millions de dirhams pour la construction d’un lycée. Aujourd’hui, cette mécène a été victime d’une escroquerie.

Les détails de cette arnaque sont rapportés par le journal Al Akhbar de ce mercredi 6 mars. Selon le quotidien, un homme s’est présenté à son domicile en lui demandant 30.000 dirhams pour effectuer des analyses pour son fils souffrant, dit-il, d’une grave maladie. Najia Nadhir lui aurait alors fait don de la somme mais ce dernier revient quelque jours plus tard et demande cette fois-ci la somme de 660.000 dirhams pour une présumée hospitalisation à l’étranger dont aurait besoin de son fils.

La femme d’affaires doute de sa sincérité et prend contact avec la gendarmerie royale, qui ouvre très rapidement son enquête. L’homme est ainsi arrêté pour escroquerie, de même que deux autres complices à Rabat et Casablanca. Ils doivent tous les trois passer devant le juge aujourd’hui en vue d’éclaircir toute cette affaire.

Pour rappel, Najia Nadhir a annoncé le mois dernier la construction, avec ses premiers deniers, d’un lycée dans une commune rurale d’Ouled Fares, dans la région de Settat. Elle a également débloqué un million de dirhams pour financer les travaux de réfection d’une école primaire, consistant en le remplacement de trois salles de classe « en préfabriqué, la construction de nouvelles salles, dont une dédiée au préscolaire, et de quatre blocs sanitaires, ainsi que la restauration du mur de clôture et de la cour de récréation ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact