Covid-19 au Maroc : la date de la deuxième dose du vaccin connue

13 février 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb a déclaré que le Maroc ambitionne d’achever l’opération de vaccination dans les 3 à 5 prochains mois, en vue d’atteindre l’immunité collective et assurer un retour à la vie normale. La deuxième dose du vaccin sera administrée, à partir du 19 février.

Suivant la cadence avec laquelle se déroule l’opération de vaccination jusqu’à présent et conformément au plan tracé pour son déroulement, l’objectif à atteindre lors des 3 à 5 prochains mois est de vacciner environ 30 millions de citoyens marocains, soit 80 % de la population et de parvenir à une immunité collective, réduisant ainsi les effets négatifs induits par la propagation de la pandémie et assurer un retour à la vie normale, a-t-il expliqué à la MAP en marge de sa visite à plusieurs centres de vaccination dans la région de Béni Mellal-Khenifra à l’occasion du lancement de la campagne nationale de vaccination.

Le Maroc a été en mesure depuis le lancement de la campagne nationale de vaccination, de fournir tous les moyens logistiques, techniques et organisationnels et d’acquérir des quantités très importantes de deux types de vaccin anti-Covid, a fait savoir M. Taleb, ajoutant que l’opération de vaccination se déroule « dans des conditions favorables ».

À l’en croire, l’opération de vaccination a concerné, à la date du vendredi 12 février, plus d’un million de Marocains. Aussi, a-t-il précisé que ce rythme ira crescendo au fur et à mesure avec l’augmentation des lots de vaccins attendus, dans la mesure où l’opération d’administration de la deuxième dose du vaccin débutera vendredi prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Khalid Aït Taleb - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc accélère les vaccinations

Plus de deux semaines après le lancement de la campagne nationale de vaccination, le ministère de la Santé a décidé de passer à la vitesse supérieure. Depuis le 10 février, le...

Vaccination au Maroc : déjà des fraudes ...et des sanctions

Pus de 48 heures après le lancement de la campagne nationale de vaccination, des cas de fraudes sont déjà signalés. 8 personnes non prioritaires ont été vaccinées au centre de...

Covid-19 : les Marocains affluent vers les centres de vaccination

Lancée le 28 janvier par le roi Mohammed VI, la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 se déroule bien. Le ministre de la Santé, Khaled Aït Taleb a fait savoir que...

Vaccin anti-Covid : le Maroc change de stratégie pour les plus de 85 ans

Les autorités sanitaires ont décidé d’adopter une nouvelle stratégie de vaccination pour les personnes âgées de 85 ans et plus. Des unités mobiles de vaccination ont été mises...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.