Maroc-Égypte : fin des tensions sur les échanges commerciaux

10 janvier 2022 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le ministre marocain de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a annoncé la fin des tensions entre le Maroc et l’Égypte sur les échanges commerciaux. Les deux pays ont signé un accord de libre-échange, principalement sur l’entrée des voitures Renault produites à Tanger.

Le Maroc et l’Égypte entretiennent des relations commerciales depuis des décennies. L’Accord d’Agadir, qui crée une zone de libre-échange arabe regroupant l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie, a permis aux deux pays de renouer avec leurs échanges commerciaux en réaffirmant l’exonération totale des droits de douane pour les importations de biens ou de services.

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a indiqué dans sa réponse écrite adressée vendredi à Rachid Hammouni, président du groupe PPS à la Chambre des représentants, que l’Égypte a accepté de reconnaître les certificats délivrés par l’Institut marocain de normalisation, et attestant que les usines et les entreprises marocaines disposent d’un système de contrôle de la qualité.

À lire : Le Maroc accroît ses échanges commerciaux avec ses partenaires d’Afrique

Ryad Mezzour a ajouté que les accords de libre-échange conclus par le Maroc avec plusieurs pays au cours des vingt dernières années, ont permis d’atteindre un total des investissements étrangers de 351,5 milliards de dirhams entre 2011 et 2020, contre 249 milliards de dirhams entre 2001 et 2010 et 77,5 milliards de dirhams entre 1991 et 2000.

Grâce à ces accords, le rythme des exportations s’est accéléré au cours des dix dernières années, avec les États-Unis (16 % de taux de croissance annuel), les États membres de l’Accord d’Agadir (13 %), la Ligue des États arabes (16 %), les Émirats arabes unis (12 %), la Turquie (30 %) et l’Union européenne (6 %). Le ministre a en outre assuré que son département prend toutes les mesures appropriées pour éviter tout déséquilibre des accords de libre-échange susceptible de nuire à l’économie nationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Accord de libre échange - Egypte - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

Sahara : l’Égypte réitère son soutien au Maroc

L’Égypte, à travers son ambassadeur au Maroc, a réitéré son soutien total, à l’intégrité territoriale du Maroc. Ces déclarations interviennent au moment où le président algérien...

Le Maroc accroît ses échanges commerciaux avec ses partenaires d’Afrique

De 2000 à 2019, soit en près de 20 ans, les échanges commerciaux entre le Maroc et ses partenaires d’Afrique ont progressé de 9,5 % en moyenne annuelle pour s’établir à près de...

Le Maroc parmi les pays ayant le plus investi en Égypte

Le Maroc figure parmi les pays arabes ayant le plus investi en Égypte. C’est ce qu’indiquent les données de la Banque centrale du pays.

Maroc-Afrique : 1 milliard de dollars d’échanges commerciaux

Les échanges commerciaux entre le Maroc et les pays subsahariens ont atteint une moyenne de 529 millions de dollars par an entre 1998 et 2008 pour s’élever à 1 milliard de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Le Maroc ambitionne de doubler sa capacité de production de voitures électriques

Dans les trois ans à venir, le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour améliorer sa production en matière de voitures électriques, selon le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Capgemini a recruté cette année 2000 ingénieurs au Maroc

Le Maroc entend devenir l’une des destinations mondiales de l’ingénierie technologique. À cet effet, le gouvernement a signé, mardi, deux mémorandums d’entente avec Capgemini, entreprise internationale spécialisée dans le conseil et la transformation...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...