Recherche

Maroc-Égypte : fin des tensions sur les échanges commerciaux

© Copyright : DR

10 janvier 2022 - 17h40 - Maroc - Par: A.P

Le ministre marocain de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a annoncé la fin des tensions entre le Maroc et l’Égypte sur les échanges commerciaux. Les deux pays ont signé un accord de libre-échange, principalement sur l’entrée des voitures Renault produites à Tanger.

Le Maroc et l’Égypte entretiennent des relations commerciales depuis des décennies. L’Accord d’Agadir, qui crée une zone de libre-échange arabe regroupant l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie, a permis aux deux pays de renouer avec leurs échanges commerciaux en réaffirmant l’exonération totale des droits de douane pour les importations de biens ou de services.

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a indiqué dans sa réponse écrite adressée vendredi à Rachid Hammouni, président du groupe PPS à la Chambre des représentants, que l’Égypte a accepté de reconnaître les certificats délivrés par l’Institut marocain de normalisation, et attestant que les usines et les entreprises marocaines disposent d’un système de contrôle de la qualité.

À lire : Le Maroc accroît ses échanges commerciaux avec ses partenaires d’Afrique

Ryad Mezzour a ajouté que les accords de libre-échange conclus par le Maroc avec plusieurs pays au cours des vingt dernières années, ont permis d’atteindre un total des investissements étrangers de 351,5 milliards de dirhams entre 2011 et 2020, contre 249 milliards de dirhams entre 2001 et 2010 et 77,5 milliards de dirhams entre 1991 et 2000.

Grâce à ces accords, le rythme des exportations s’est accéléré au cours des dix dernières années, avec les États-Unis (16 % de taux de croissance annuel), les États membres de l’Accord d’Agadir (13 %), la Ligue des États arabes (16 %), les Émirats arabes unis (12 %), la Turquie (30 %) et l’Union européenne (6 %). Le ministre a en outre assuré que son département prend toutes les mesures appropriées pour éviter tout déséquilibre des accords de libre-échange susceptible de nuire à l’économie nationale.

Mots clés: Accord de libre échange , Egypte , Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact