Maroc : il s’envole avec 6 millions de dirhams et s’enfuit en Turquie

20 janvier 2024 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Marrakech, un individu est visé par plusieurs plaintes après avoir escroqué les commerçants, agriculteurs, chauffeurs de camions et fournisseurs de fruits et légumes.

Un coup dur pour le marché de gros de fruits et légumes de Marrakech. Plusieurs commerçants ont été victimes d’une vaste escroquerie perpétrée par un individu profitant de sa popularité et de son intégrité parmi les vendeurs.

À lire : Rabat : un employé de banque emporte l’argent des clients

Usant de subterfuges, il a réussi à escroquer des commerçants, des agriculteurs, des chauffeurs de camions et des fournisseurs de fruits et légumes. Le montant de l’escroquerie s’élève à 6 millions de dirhams. Après avoir commis son forfait, l’escroc présumé s’est enfui en Turquie où réside sa fille. Les victimes ont déposé plusieurs plaintes auprès des autorités compétentes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Agriculture - Plainte

Aller plus loin

Maroc : une notaire emporte l’argent de ses clients

Une notaire exerçant à Témara est soupçonnée d’avoir volé d’importantes sommes d’argent appartenant à des clients du groupe Al Omrane. Elle est visée par un avis de recherche...

Tétouan : un chef d’agence de banque en prison pour détournement

À Tétouan, un chef d’agence de banque accusé de détournement a été placé en détention sur ordre du juge d’instruction et sur recommandation du parquet général.

Détournement de 150 millions de dirhams à Agadir : la justice rend son verdict

Pas de situation atténuante pour « la dame de fer » du Souss, principale mise en cause dans une affaire de détournement et d’abus de confiance. Elle a écopé d’une lourde peine...

Tétouan : le directeur d’une banque emporte l’argent de ses clients

En attendant son procès, le directeur d’une agence bancaire à Tétouan, soupçonné d’être derrière un détournement de fonds, a été écroué sur décision du juge d’instruction chargé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.