Prison ferme pour un escroc en uniforme à Rabat

18 janvier 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le tribunal de première instance de Rabat vient de condamner à deux ans de prison un faux policier qui a escroqué des commerçants de la ville et d’autres villes voisines.

Le mis en cause a été arrêté le 2 janvier, en flagrant délit de fraude et d’usurpation d’identité. Il se faisait passer pour un policier pour escroquer les commerçants de Rabat, de Salé et d’Oujda à qui il promettait d’intercéder en leur faveur pour une exonération des droits de douanes sur leurs marchandises importées, relaie le quotidien Al Akhbar.

À lire : Casablanca : une mineure « fausse policière » arrêtée

Le faux policier prenait de fortes sommes d’argent chez ces commerçants en échange de ce prétendu service. L’enquête préliminaire menée par la police judiciaire de Rabat a révélé que le prévenu dispose d’un casier judiciaire et fait l’objet de plusieurs mandats de recherche au niveau national pour les mêmes délits.

À lire : Trois faux policiers interpellés à Tétouan

Lors de son arrestation, les policiers ont retrouvé sur lui un pistolet en plastique, des menottes de contrebande, un talkie-walkie, un faux badge de policier, ainsi que de fausses cartes professionnelles, des puces de téléphones et des cartes bancaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Prison

Aller plus loin

Trois faux policiers interpellés à Tétouan

Les éléments de la police judiciaire de Tétouan ont démantelé un réseau de trois faux policiers qui arnaquaient les automobilistes. Multirécidivistes, ils faisaient l’objet de...

Un faux policier arrêté à Marrakech

Un faux policier a été arrêté en flagrant délit d’usurpation d’identité. L’individu aurait également harcelé une mineure et tenté de soutirer de l’argent à des passants.

Casablanca : une mineure « fausse policière » arrêtée

Une mineure, qui se faisait passer pour une fonctionnaire de police, a été arrêtée par les (vrais) agents de police de Casablanca. La jeune fille faisait payer des amendes aux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.