Maroc : explosion des dépenses en lien avec la caisse de compensation

13 septembre 2022 - 21h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Les dépenses liées à la caisse de compensation ont connu une forte augmentation à fin août 2022. Une mesure prise par l’État pour amortir la crise.

Dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP), la Trésorerie générale du royaume (TGR) indique que les dépenses en lien avec la Caisse de compensation ont atteint 22,24 milliards de dirhams à fin août 2022, soit une hausse de 147 % par rapport à la même période un an auparavant, rapporte le quotidien Les Inspirations Éco. Ces émissions représentent un taux de réalisation de 67 % du total prévu par la Loi de finances 2022 (33,02 milliards de dirhams).

À lire : En 10 ans, les dépenses militaires marocaines ont presque doublé

Les dépenses de fonctionnement émises s’élèvent à 171,3 milliards de dirhams, dont 97,9 milliards de dirhams concernent les traitements et salaires, qui enregistrent une hausse de 3,5 %, précise la TGR. Quant aux dépenses de matériel, elles ont augmenté de 7,3 % à 38,9 milliards de dirhams. La même source précise que la part du budget général dans les remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux a augmenté de 33,9 %, en raison de l’augmentation des remboursements de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l’intérieur (5,292 milliards de dirhams contre 3,9 milliards de dirhams).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Trésorerie Générale du Royaume (TGR)

Aller plus loin

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances...

Les nouveaux élus régionaux appelés à rationaliser les dépenses

Les nouveaux walis et gouverneurs doivent rationaliser les dépenses imposées par la crise sanitaire et respecter les dispositions juridiques et réglementaire en vigueur. Ceux-ci...

Nette augmentation des dépenses militaires du Maroc en 2021

En 2021, les dépenses militaires du Maroc ont augmenté de 3,4 % pour atteindre 5,4 milliards de dollars, selon l’International Peace Research Institute de Stockholm (Sipri).

Maroc : le gouvernement coupe dans les dépenses publiques

Réduire les dépenses publiques et concentrer l’essentiel des actions sectorielles aux priorités en vue de faire face à la conjoncture économique. Telle est la consigne donnée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.

Maroc : la traque des avoirs cachés commence

L’administration fiscale marocaine va mener une opération de contrôle des avoirs dormant à domicile afin d’assurer une meilleure transparence financière et fiscale.

Le Maroc en guerre contre les « fonctionnaires fantômes »

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique, Ghita Mezzour, a déclaré que le Maroc dispose d’un important arsenal juridique pour lutter contre le phénomène des « fonctionnaires fantômes ».

Maroc : explosion des dépenses en lien avec la caisse de compensation

Les dépenses liées à la caisse de compensation ont connu une forte augmentation à fin août 2022. Une mesure prise par l’État pour amortir la crise.