Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

2 novembre 2023 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait aux plus riches et que le budget 2024 va inverser cette tendance au profit des plus pauvres.

Fouzi Lekjaa a indiqué que « les charges de la caisse de compensation ont atteint, entre 2015 et 2023, pas moins de 174 milliards de dirhams, soit une moyenne de 19,4 milliards de dirhams par an », rapporte le quotidien Al Akhbar. Le ministre délégué chargé du Budget a ajouté que « pas moins de 47 milliards de dirhams, soit 27 % de l’ensemble des charges de compensation, profitent aux plus riches », contre seulement 8 milliards de dirhams aux plus pauvres.

À lire : Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Fouzi Lekjaa a insisté sur la nécessité de cibler « cette subvention dans le projet de loi de finances PLF 2024 » afin de permettre à « 60 % des familles marocaines qui bénéficiaient d’[une subvention de] huit milliards de dirhams via la caisse de compensation, de bénéficier de 25 milliards de dirhams au cours de l’année 2024, pour atteindre 29 milliards de dirhams annuellement à partir de janvier de l’année 2026 ».

À lire : Maroc : explosion des dépenses en lien avec la caisse de compensation

En outre, « l’État verse 10 milliards de dirhams annuellement pour la généralisation de la couverture maladie obligatoire aux familles pauvres et en situation précaire », a précisé le ministre qui a également fait savoir que le déficit budgétaire sera dans « la limite de 4% du PIB en 2024 et 3.5% en 2025, [puis de] 3% en 2026 ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Caisse de compensation - Ministère de l’Economie et des Finances - Fouzi Lekjaa

Aller plus loin

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce...

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Maroc : une aide directe aux plus pauvres

En attendant la généralisation en 2023 des allocations sociales au niveau national, le gouvernement a procédé le 27 octobre au lancement du Registre Social Unifié (RSU) dans...

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Moncef El Haddaoui, le Maroc perd un grand footballeur

Moncef El Haddaoui, ancienne gloire du football marocain, s’est éteint lundi à l’âge de 59 ans, selon une annonce faite par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui a également partagé ses condoléances par le biais d’un communiqué officiel.

Les influenceurs marocains vont payer l’impôt sur le revenu

Le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ, a donné des éclaircissements sur la taxation des revenus perçus par les influenceurs.

Abdesslam Ouaddou clashe Fouzi Lekjaa

L’ex-international marocain Abdesslam Ouaddou fait encore parler de lui. Il s’est invité dans le débat sur la participation ou non des Lionceaux de l’Atlas à la CAN U17 en Algérie, critiquant les décisions de Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération...

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Walid Regragui a bien pensé démissionner

Après l’élimination de l’équipe du Maroc en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire, le sélectionneur Walid Regragui aurait envisagé bien envisagé de démissionner.

Football marocain : vers une nouvelle ère ?

Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a annoncé une série de réformes en termes d’infrastructures sportives et de formation des joueurs et des entraineurs en vue d’élever le niveau des équipes nationales, toutes...

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.