Le Maroc extrade un Britannique impliqué dans une vaste escroquerie vers les États-Unis

17 décembre 2023 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les États-Unis remercient le Maroc pour l’extradition d’un ressortissant britannique accusé d’une vaste escroquerie.

Vendredi, le Maroc a extradé Stephen Burton, 58 ans, un ressortissant britannique vers New York. Selon le bureau du procureur américain Breon Peace, il avait été arrêté dans le royaume en 2022 après s’y être entré en utilisant un faux passeport Zimbabwéen, rapporte AP. Le cinquantenaire a été traduit samedi devant le tribunal fédéral de Brooklyn pour complot de fraude électronique, de fraude électronique et de complot de blanchiment d’argent. Son acolyte James Wellesley et lui auraient utilisé un système de Ponzi pour soutirer 99 millions de dollars à des investisseurs. À la barre, le Britannique a plaidé non coupable. En attendant sa prochaine audience au tribunal, le 22 janvier, il a été placé en détention.

À lire : Le Maroc extrade un meurtrier vers la Grande-Bretagne

Selon l’acte d’accusation, à partir de juin 2017 et jusqu’en février 2019, les deux hommes se sont fait passer pour des dirigeants de la société Bordeaux Cellars et ont sollicité des investisseurs new-yorkais, notamment lors de conférences d’affaires organisées aux États-Unis et à l’étranger. Leur modus operandi consiste à négocier via leur société des prêts entre investisseurs et collectionneurs de vins fortunés. Ces prêts seraient entièrement garantis par des collections de vins de grande valeur. Ils promettaient ainsi aux investisseurs qu’ils recevraient des intérêts réguliers de la part des emprunteurs. Bordeaux Cellars garderait en réserve le vin garantissant les prêts. Une véritable supercherie, car il a été découvert que les collectionneurs de vins n’existaient pas réellement. De plus, Bordeaux Cellars ne possédait aucune cave à vin censé garantir les prêts.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Extradition - Escroquerie

Aller plus loin

Aéroport d’Agadir : fin de cavale pour deux escrocs présumés

Les services de sécurité de l’aéroport d’Agadir Al Massira ont arrêté mardi un couple de Marocains âgés de 21 et 24 ans, pour son implication présumée dans des affaires...

Le Maroc extrade un "mercenaire" portugais recherché par Interpol vers l’Albanie

Les autorités marocaines ont extradé vers l’Albanie un tueur à gages portugais présumé figurant depuis huit mois sur la « liste des personnes les plus recherchées » d’Interpol....

Karim Harrat, baron de la drogue à Marseille, extradé du Maroc vers la France

Interpellé à l’aéroport de Casablanca en 2021, Karim Harrat, baron de la drogue à Marseille, a été extradé du Maroc vers la France, où il doit être jugé pour son implication...

Le Maroc extrade un meurtrier vers la Grande-Bretagne

Les autorités marocaines viennent d’extrader un citoyen britannique vers son pays d’origine. Nana Oppong était accusé de meurtre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.