Maroc-France : Hassan Aourid appelle à l’apaisement des tensions

17 juin 2023 - 18h00 - France - Ecrit par : A.P

L’ancien porte-parole du palais royal, Hassan Aourid, s’est exprimé sur la crise entre la France et le Maroc, appelant les deux pays à resserrer leurs liens « historiques » dans le respect mutuel, tout en défendant leurs intérêts souverains.

« Bien sûr, la règle est que le respect entre les chefs d’État est nécessaire, mais d’après ce que nous savons en lisant les journaux, il y a des problèmes concernant l’affaire Pegasus, mais je ne peux pas savoir ce qui est vrai ou non… Nous savons qu’il y a une crise, mais cette crise n’est pas nécessairement négative, car elle ne peut pas être considérée selon une perspective coloniale et dépassée. Le Maroc a changé et a le droit de défendre ses propres intérêts », a déclaré Hassan Aourid lors d’une émission diffusée sur Aswat et rapportée par TelQuel.

L’ex-porte-parole du palais royal rappelle que les deux pays ont des relations historiques et de fortes communautés sur leurs territoires respectifs. « Je pense qu’il est préférable de ne pas trop s’impliquer dans cette crise, car la France a une histoire avec nous, c’est-à-dire qu’elle a une histoire partagée avec nous, une histoire qui inclut une communauté marocaine et des intérêts communs », a-t-il précisé.

À lire : Risque de « rupture majeure » des relations entre la France et le Maroc

Sur la question du Sahara, l’autre point de friction entre Rabat et Paris, Hassan Aourid estime qu’« il est évident que tout Marocain attendrait une position plus claire de la part de la France, mais il y a des choses connues et des choses inconnues. La France a été du côté du Maroc dans cette question, c’est quelque chose que nous devons rappeler. Nous espérions que la France maintienne cette position, mais je pense que nous ne devrions pas trop en parler… »

Et d’ajouter : « Nous devons prendre en compte le discours du roi Mohammed VI, le discours du Trône, où il a souligné que nous entretenons des relations stratégiques avec la France et l’Espagne, deux anciennes puissances coloniales. Nous espérions résoudre ces problèmes avec la raison et la méthode marocaine, qui a toujours été caractérisée par la sagesse. Donc, personnellement, je ne suis peut-être pas en phase avec la tendance générale… Il ne faut pas insulter l’avenir […] Nous sommes dans notre droit ».

Sujets associés : France - Sahara Marocain - Hassan Aourid

Aller plus loin

Risque de « rupture majeure » des relations entre la France et le Maroc

Tendues depuis un moment pour diverses raisons (visa, Pegasus, Sahara), les relations entre la France et le Maroc se détériorent de jour en jour. Un seul responsable de cette...

Maroc-France : la cheffe de la diplomatie française prône l’apaisement

Catherine Colonna, ministre des Affaires étrangères, s’attache à « pratiquer » l’apaisement entre le Maroc et la France dont les relations diplomatiques sont, depuis plusieurs...

« La France n’est pas en crise avec le Maroc », assure Paris

À l’occasion de la visite de Catherine Colonna au Maroc, elle a annoncé le retour à la normale des relations entre Rabat et Paris. Mais cet apaisement des tensions est remis en...

France - Maroc : la crise atteint le monde économique

Le froid diplomatique entre la France et le Maroc gagne désormais le terrain économique. Geoffroy Roux de Bézieux, chef de l’organisation patronale française (Medef), a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.