France - Maroc : la crise atteint le monde économique

14 juin 2023 - 17h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

Le froid diplomatique entre la France et le Maroc gagne désormais le terrain économique. Geoffroy Roux de Bézieux, chef de l’organisation patronale française (Medef), a été contraint de reporter son déplacement prévu le 26 juin à Rabat.

La visite a été annulée par la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), en raison des tensions diplomatiques actuelles entre les deux pays.

A lire : « La France n’est pas en crise avec le Maroc », assure Paris

Les relations économiques franco-marocaines, jusqu’alors épargnées par les discordes politiques, subissent pour la première fois les contrecoups de la crise diplomatique. Selon les explications fournies par la CGEM à RFI, le contexte actuel des relations Maroc-France ne favorise pas une telle rencontre. Ce report marque un refus de renforcer les liens d’amitié officiels dans un climat dégradé, tant sur le plan diplomatique que désormais économique.

A lire : « Emmanuel Macron a manqué de respect envers Mohammed VI »

Depuis des mois, le Maroc ne dispose plus d’ambassadeur à Paris et les signaux de mécontentement à l’égard de la France se multiplient, rappelle la même source. Les tentatives françaises de rapprochement avec l’Algérie, ainsi que la position jugée insuffisamment favorable de la France sur la question du Sahara, ont alimenté les tensions. 

Sujets associés : France - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM)

Aller plus loin

Le Maroc maintient l’excédent commercial avec la France

La balance commerciale du Maroc vis-à-vis de la France affiche un excédent de 2,5 milliards de dirhams (MMDH) en 2022, indique l’Office des changes dans son rapport annuel sur...

Déclin du français au Maroc : un reflet des tensions avec la France ?

L’amitié entre la France et le Maroc connait des remous depuis plusieurs mois maintenant. La raison officieuse serait la réticence de la France à reconnaître la souveraineté...

Risque de « rupture majeure » des relations entre la France et le Maroc

Tendues depuis un moment pour diverses raisons (visa, Pegasus, Sahara), les relations entre la France et le Maroc se détériorent de jour en jour. Un seul responsable de cette...

La France cherche à se réconcilier avec le Maroc

La France travaille à apaiser les tensions avec le Maroc. Plusieurs responsables et parlementaires français étaient ces dernières semaines à Rabat en vue de mettre fin à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.