La France en quête d’apaisement avec le Maroc

12 octobre 2023 - 19h00 - France - Ecrit par : A.P

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, effectue depuis mercredi une visite de travail à Marrakech. Ce déplacement viserait à « réchauffer » les relations bilatérales entre Paris et Rabat.

En marge des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale auxquelles il prend part à Marrakech, Bruno Le Maire a rencontré le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch. Les deux responsables auraient abordé des questions essentielles dont la crise politico-diplomatique actuelle entre Paris et Rabat et les voies et moyens pour apaiser les tensions. « Entre la France et le Maroc, l’heure semble venue de relancer la relation bilatérale. C’est du moins le souhait des officiels français qui ne ménagent pas leurs efforts », peut-on lire dans un communiqué de presse.

À lire : La France cherche à se réconcilier avec le Maroc

Ce voyage de Bruno Le Maire est le « signe d’un réchauffement de la relation bilatérale » entre les deux pays, croit savoir le quotidien français L’Opinion. Une relation bilatérale qui « a besoin d’être renouvelée », a confié une source à l’Élysée au média français, soulignant que « le Maroc est un ami de longue date, le restera et restera un pays maghrébin très proche de nous pour longtemps. Il y a des raisons objectives aujourd’hui de faire autrement que par le passé ».

À lire : Sahara : le Maroc fait pression sur la France

Pour le quotidien français, la solution à la crise entre Paris et Rabat sera politique. « La clé du dégel définitif sera politique. La France, qui autrefois faisait figure de meilleure alliée, est perçue comme un partenaire à la traîne », analyse-t-il, assurant que des négociations discrètes sont en cours pour faire évoluer la position de la France sur la question du Sahara. Le président français pourrait dans une déclaration « reconnaître le plan d’autonomie marocain comme « la » et non « une » solution crédible et sérieuse pour régler le différend du Sahara occidental », commente-t-on.

À lire : France-Maroc : le défi d’une relation éclipsée par l’Algérie

« Le Maroc a énormément diversifié ses partenariats économiques ces dernières années, intensifiant notamment ses échanges avec l’Espagne et la Chine », a noté en outre le quotidien français, expliquant qu’après ses désillusions avec l’Algérie, Paris « semble en faire le deuil pour privilégier le royaume ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Diplomatie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Nicolas Sarkozy : «  Nous perdons la confiance du Maroc  »

L’ancien président français Nicolas Sarkozy déplore la dégradation des relations avec le Maroc. Il invite le président Emmanuel Macron à revoir sa politique étrangère envers le...

Xavier Bertrand a fait son choix entre le Maroc et l’Algérie

Dans une interview, Xavier Bertrand, président de la région Haut-de-France (Les Républicains) déplore le désamour qui s’installe durablement entre Paris et Rabat à cause du...

France-Maroc : le défi d’une relation éclipsée par l’Algérie

Invité par la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques, l’ancien ambassadeur de France en Algérie (2008 à 2012 et 2017 à 2020), Xavier Driencourt, était jeudi à Toulon où...

Entre la France et le Maroc, une amitié en péril ?

Emmanuel Martin, maître de conférences en économie, estime que « la rupture de l’amitié de longue date entre la France et le Maroc reflète… de nouvelles tendances géopolitiques ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.