Entre le Maroc et la France, le temps de la réconciliation est venu

16 novembre 2023 - 20h00 - France - Ecrit par : P. A

Les tensions entre le Maroc et la France doivent être apaisées pour permettre la relance rapide des relations bilatérales entre les deux pays, analyse le think-tank Omega Center for Economy and Geopolitics.

Dans une note titrée « Maroc-France, la réconciliation nécessaire », le think-tank fait l’état des lieux des relations entre les deux pays au cours de ces dernières années. Le Centre relève une série de « bad buzz », évoquant les causes des tensions entre Rabat et Paris. Il rappelle notamment la mesure de restrictions de visas français accordés aux Marocains et la couverture par les médias français du séisme d’Al Haouz.

Mais depuis trois mois, on note une baisse de la tension entre les deux pays, précise le groupe de réflexion, soulignant la nomination, le 19 octobre, de Samira Sitail en tant qu’ambassadrice du Maroc en France, un poste resté vacant depuis le début de cette année, et les appels croissants de responsables politiques français à normaliser les relations avec le Maroc. « C’est dire que cette parenthèse qui n’a que trop duré n’est dans l’intérêt de personne », commente la note.

À lire : France - Maroc : la crise atteint le monde économique

À y voir de près, le Sahara reste la véritable pomme de discorde entre la France et le Maroc. Rabat attend de Paris qu’il reconnaisse officiellement sa souveraineté sur le Sahara, comme l’ont fait les États-Unis, l’Espagne et récemment Israël. Dans ses discours, la France, depuis 2007, n’a cessé de soutenir le Maroc dans ce conflit, fait savoir la note, assurant que le pays est jusque-là resté fidèle à sa position pro-marocaine.

Récemment encore, l’ambassadeur de France au Maroc, Christophe Lecourtier, a réitéré le soutien de son pays au Maroc. « La France soutient le Maroc dans tout ce qu’il entreprend, mais aujourd’hui il faut avancer », a-t-il déclaré. Le plus dur sera de rétablir « la confiance » mutuelle et de « relancer » les relations bilatérales, notamment économiques et commerciales, dans la perspective de la coupe du monde 2030 que co-organise le Maroc avec l’Espagne et le Portugal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Diplomatie - Visa - Sahara Marocain

Aller plus loin

Risque de « rupture majeure » des relations entre la France et le Maroc

Tendues depuis un moment pour diverses raisons (visa, Pegasus, Sahara), les relations entre la France et le Maroc se détériorent de jour en jour. Un seul responsable de cette...

Entre la France et le Maroc, une amitié en péril ?

Emmanuel Martin, maître de conférences en économie, estime que « la rupture de l’amitié de longue date entre la France et le Maroc reflète… de nouvelles tendances géopolitiques ».

France - Maroc : la crise atteint le monde économique

Le froid diplomatique entre la France et le Maroc gagne désormais le terrain économique. Geoffroy Roux de Bézieux, chef de l’organisation patronale française (Medef), a été...

La France tend la main au Maroc pour tourner la page des tensions

Le nouveau ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, entend « personnellement » œuvrer à la normalisation des relations franco-marocaines, tendues depuis...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.