Bruno Le Maire à Rabat : Emmanuel Macron prépare son terrain au Maroc

24 février 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le ministre de l’Économie et des finances français, Bruno Le Maire, devrait participer en avril à Rabat au Forum d’affaires Maroc-France 2024, organisée par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Selon Africa Intelligence, Bruno Le Maire devrait conduire la délégation française qui participera à cette rencontre d’envergure prévue du 24 au 26 avril 2024 dans la capitale marocaine. Ce déplacement de l’argentier national français interviendra après celui de son collègue en charge de la diplomatie, Stéphane Séjourné, attendu le 25 février à Rabat. Ces deux visites s’inscrivent dans le cadre du réchauffement des relations et marque le début d’une nouvelle ère dans la coopération bilatérale et économique entre les deux pays.

À lire : Stéphane Séjourné au Maroc, Emmanuel Macron attendu cet été

Le Forum d’affaires Maroc-France 2024 vise à renforcer les échanges commerciaux et les investissements entre la France et le Maroc. Il offre l’occasion aux représentants des grandes entreprises françaises et marocaines de se retrouver et discuter des opportunités de partenariat et de coopération. « Le secteur privé français (1300 filiales d’entreprises françaises employant plus de 80 000 personnes au Maroc, première destination des IDE français en Afrique) est tout particulièrement concerné », fait savoir la mission d’entreprises du club de chefs d’entreprise France-Maroc sur la page de présentation de la rencontre.

À lire : Maroc-France : la lune de miel est-elle de retour ?

Et de préciser : « Les entreprises françaises et marocaines ont constitué d’importantes chaines de valeur partagée dans l’industrie et les services. Plus qu’un marché, le Maroc est un pays de coproduction, de co-industrialisation et de co-investissement pour les entreprises françaises… Ayant fait du “made with Morocco” son maitre mot, le Club de Chefs d’entreprise France-Maroc (MEDEF International & CGEM) entend œuvrer au développement du secteur privé dans le cadre de la mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement (NMD) et de France 2030 ».

À lire : Entre le Maroc et la France, le temps de la réconciliation est venu

L’initiative témoigne de la volonté des gouvernements français et marocain de renforcer leur coopération dans des domaines clés tels que l’industrie, les services et l’innovation. Elle permettra également de stimuler de nouvelles opportunités de coopération entre les deux pays après plusieurs mois de tensions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Coopération - Diplomatie - Rabat - Rencontre - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM)

Aller plus loin

Entre le Maroc et la France, le temps de la réconciliation est venu

Les tensions entre le Maroc et la France doivent être apaisées pour permettre la relance rapide des relations bilatérales entre les deux pays, analyse le think-tank Omega Center...

Stéphane Séjourné au Maroc, Emmanuel Macron attendu cet été

Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, devrait effectuer sa première visite officielle à Rabat le 25 février. Un déplacement placé sous le signe du...

Maroc-France : la lune de miel est-elle de retour ?

Après une période de tensions, le Maroc et la France semblent vouloir renouer des liens plus étroits. Signe de ce rapprochement, les déclarations récentes de l’ambassadeur...

La France tente de se réconcilier avec le Maroc

Le ministre français des Affaires étrangères et européennes, Stéphane Séjourné, a souligné mercredi le caractère « essentiel » de la relation entre la France et le Maroc,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.