Stéphane Séjourné au Maroc, Emmanuel Macron attendu cet été

22 février 2024 - 10h00 - France - Ecrit par : A.P

Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, devrait effectuer sa première visite officielle à Rabat le 25 février. Un déplacement placé sous le signe du réchauffement des relations entre les deux pays, qui devrait aboutir à une visite du président Emmanuel Macron.

Stéphane Séjourné rencontrera à l’occasion son homologue marocain, Nasser Bourita, fait savoir Africa Intelligence, précisant que cette visite vient en prélude à celle que devrait effectuer le président Emmanuel Macron d’ici l’été prochain. Cette visite s’inscrit dans le cadre des récentes et nombreuses initiatives de Paris en vue du réchauffement des relations avec Rabat. La dernière en date est le déjeuner offert lundi 19 février aux princesses Lalla Meryem, Lalla Asmae et Lalla Hasnaa à l’Élysée, à l’invitation de Brigitte Macron.

Dans un entretien au quotidien français Ouest France le 10 février, le chef de la diplomatie française a exprimé sa volonté d’œuvrer « personnellement » au rapprochement et au raffermissement des liens entre la France et le Maroc. « Le Président de la République m’a demandé personnellement de m’investir dans la relation franco-marocaine et d’écrire aussi un nouveau chapitre de notre relation. Je vais m’y attacher », a déclaré celui qui s’est installé au Quai d’Orsay depuis le 19 janvier.

À lire : Maroc-France : la lune de miel est-elle de retour ?

« Notre lien avec le Maroc est très important et il est même essentiel », a déclaré Séjourné la semaine dernière, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, réaffirmant sa « volonté » de renouer un lien de confiance avec le Maroc. « Je construirai petit à petit cette confiance. C’est l’intérêt de la France et l’intérêt du Maroc ». Le ministre « pense qu’on peut faire mieux et différemment », exprimant son souhait de « construire un nouvel agenda politique » et d’engager un dialogue « transparent » et « dans le respect » avec tous les responsables politiques marocains.

Pendant ce temps, Christophe Lecourtier, ambassadeur de la France près le Maroc, et Samira Sitaïl, ambassadrice du royaume à Paris, s’activent sur ce chantier du réchauffement des relations entre les deux pays. Catherine Colonna est la dernière cheffe de la diplomatie française à avoir effectué une visite à Rabat. C’était en décembre 2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Diplomatie - Nasser Bourita

Aller plus loin

Un ministre français au Maroc cette semaine

Le ministre français chargé du Commerce extérieur, de l’attractivité, de la francophonie et des Français de l’étranger, Franck Riester, effectuera une visite de travail au Maroc...

Bruno Le Maire à Rabat : Emmanuel Macron prépare son terrain au Maroc

Le ministre de l’Économie et des finances français, Bruno Le Maire, devrait participer en avril à Rabat au Forum d’affaires Maroc-France 2024, organisée par le Mouvement des...

Sahara : le Maroc va-t-il faire plier la France ?

Afin de normaliser rapidement ses relations avec le Maroc, la France se préparerait à reconnaitre officiellement la marocanité du Sahara.

Des hôtels Accor au Sahara marocain

Le géant hôtelier français Accor prévoit de construire plusieurs hôtels dans le Sahara marocain, dans le cadre de la nouvelle politique de l’État français visant à financer des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.