Vers la reconnaissance française de la marocanité du Sahara ?

31 octobre 2023 - 20h00 - France - Ecrit par : S.A

Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, a réitéré le « soutien historique, clair et constant de la France au plan d’autonomie marocain » considéré comme la solution politique optimale pour régler le différend autour du Sahara après l’adoption de la résolution renouvelant le mandant de la MINURSO lundi au Conseil de sécurité à New York. Sans manquer de féliciter Paris pour son adhésion à cette adoption.

« Je rappelle le soutien historique, clair et constant de la France au plan d’autonomie marocain. Ce plan est sur la table depuis 2007. Il est temps désormais d’avancer », a lancé Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies. Depuis 2021, les relations entre Paris et Rabat sont tendues en raison notamment de la réticence de la France à reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara comme l’ont déjà fait l’Allemagne, d’Israël, des États-Unis et de l’Espagne. Malgré les nombreux appels des hommes politiques français comme l’ancien président Nicolas Sarkozy et Eric Ciotti, le président du parti LR, le chef de l’État français Emmanuel Macron est resté indécis.

À lire : « La France a perdu le Maroc »

Dans sa déclaration, le diplomate français a aussi plaidé en faveur de la reprise des négociations entre les différentes parties. Il a appelé dans ce sens à la reprise des tables rondes. S’exprimant sur les violations du cessez-le-feu commises par le Polisario, protégé de l’Algérie, Nicolas de Rivièrel a rappelé les inquiétudes de la France. Aussi, a-t-il exhorté les responsables de ces violations à « pleinement mettre en œuvre intégralement l’accord de cessez-le-feu pour faciliter la poursuite du processus politique ».

À lire :France-Maroc : le défi d’une relation éclipsée par l’Algérie

Ces déclarations traduisent la volonté de Paris de réchauffer ses relations avec Rabat. En septembre, le président français avait d’ailleurs, lors de la Conférence des ambassadrices et des ambassadeurs, estimé qu’il était temps de repenser profondément » le partenariat de la France avec le Maroc et le reste du Maghreb. « Soyons lucides les relations bilatérales ne sont pas au niveau où elles devraient être, je ne vais pas ici en (re)convoquer chacune, mais avec le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et l’Égypte, mais aussi les pays du Proche-Orient », avait déclaré Emmanuel Macron, soulignant qu’il ne s’agit pas toutefois d’un « manque d’engagement avec beaucoup d’entre eux ».

Sujets associés : France - Diplomatie - Sahara Marocain - Minurso

Aller plus loin

Marche verte : le roi Mohammed VI adresse un discours à la nation ce soir

Le roi Mohammed VI adressera ce lundi 6 novembre un discours à la Nation à l’occasion du 48ᵉ anniversaire de la Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du...

L’ambassadeur de France ignoré par le roi Mohammed VI ?

Plusieurs ambassadeurs étrangers excepté celui de France au Maroc ont été reçus au palais royal de Rabat par le roi Mohammed VI. Preuve du refroidissement des relations les deux...

La France en quête d’apaisement avec le Maroc

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, effectue depuis mercredi une visite de travail à Marrakech. Ce déplacement viserait à « réchauffer » les relations...

Depuis le Maroc, Mélenchon lance un appel à la France

En visite dans les zones frappées par le séisme du 8 septembre au Maroc, Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise, a invité la France à revoir son attitude, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...