« La France n’est pas en crise avec le Maroc », assure Paris

26 janvier 2023 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

À l’occasion de la visite de Catherine Colonna au Maroc, elle a annoncé le retour à la normale des relations entre Rabat et Paris. Mais cet apaisement des tensions est remis en cause par des députés marocains depuis que le parlement européen a adopté à une large majorité une résolution sur la dégradation de la liberté de la presse au Maroc.

Le parlement marocain accuse la France d’avoir « orchestré » une campagne anti-marocaine à Bruxelles. « Dans les coulisses de cette décision se cache un pays que l’on croyait ami et partenaire sûr mais l’odeur du gaz lui a fait perdre sa tête », a déclaré Ahmed Touizi, un député de la majorité qui pointe du doigt au rapprochement entre Paris et Alger.

À lire : L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

En réponse à ces critiques, le ministère des Affaires étrangères par le biais de sa porte-parole joue la carte de l’apaisement.« Nous sommes au contraire dans un partenariat d’exception que nous entendons nourrir », a déclaré Anne-Claire Legendre lors d’un point presse, soulignant la volonté de Paris d’inscrire cette relation bilatérale « dans les 10 à 20 ans » à venir.

À lire : Le Maroc « harcelé » dans le scandale de corruption au parlement européen

Selon elle, la visite récente de Catherine Colonna est la preuve que Paris tient à avoir de bonnes relations avec Rabat sur tous les plans. « Le parlement exerce ses prérogatives de manière indépendante. La France entretient une relation d’amitié profonde avec le Maroc avec lequel elle aborde tous les sujets y compris ceux des droits de l’homme », a-t-elle ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Diplomatie - Rabat - Liberté d’expression - Parlement marocain

Aller plus loin

Parlement européen : le Maroc a fait pression sur l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, aurait réussi à convaincre l’Espagne de voter contre la résolution du parlement européen visant à sanctionner le...

Visas Schengen : Catherine Colonna annonce la fin de la crise avec le Maroc

En visite de travail au Maroc, la ministre française des Affaires étrangères a annoncé le retour à « une relation normale » avec Rabat, évoquant la crise sur les visas octroyés...

Scandale au parlement européen : voici la réaction du Maroc

Le Maroc, à travers le ministre des Affaires étrangères, a réagi à l’enquête ouverte suite au scandale de corruption présumé au parlement européen, dans lequel il serait impliqué.

France - Maroc : la crise atteint le monde économique

Le froid diplomatique entre la France et le Maroc gagne désormais le terrain économique. Geoffroy Roux de Bézieux, chef de l’organisation patronale française (Medef), a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Autoroutes du Maroc : retards et dysfonctionnements inquiètent

Le retard observé dans la réalisation de certains projets d’autoroutes inquiète le parlement marocain qui a interpellé le premier responsable de la Société nationale des autoroutes pour avoir des explications sur cette situation.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.