Le Maroc « harcelé » dans le scandale de corruption au parlement européen

6 janvier 2023 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

En conférence de presse conjointe avec le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Josep Borrell, le ministre des Affaires Étrangères, Nasser Bourita est revenu sur le rôle qu’aurait joué le Maroc dans le scandale de corruption au Parlement européen.

« N’oublions pas qu’à ce stade il y a des allégations mais pas de preuve, pas d’enquête conclue. Personne n’a dit officiellement du point de vue judiciaire que le Maroc en tant que pays était coupable et qu’il fallait l’éviter dans les contacts au niveau international », avait pour sa part déclaré le porte-parole de Josep Borrell, Peter Stano.

À lire :Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Dans le scandale de corruption présumée au parlement européen impliquant le Qatar qui a éclaté en décembre, le Maroc a été cité par l’Italien Francesco Giorgi, le compagnon de l’eurodéputée socialiste grecque Eva Kaili. Après l’arrestation de cette dernière, il a déclaré aux enquêteurs qu’il avait collaboré avec une organisation dont les services ont été sollicités par le Maroc et le Qatar dans le but d’influencer certaines affaires en Europe. D’autres membres du parlement européen lui ont emboité le pas.

À lire : Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

C’est ce qui a valu d’ailleurs la plainte déposée en diffamation en décembre à Paris contre l’ancien député écologiste français José Bové, qui a affirmé qu’Aziz Akhannouch, actuel Premier ministre marocain, avait tenté de le corrompre en marge des négociations d’un accord commercial au début des années 2010.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Corruption - Josep Borrell - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Plainte

Aller plus loin

Corruption au Parlement européen : le Maroc soupçonné d’avoir versé des millions en pots-de-vin

Le scandale de corruption qui ébranle le Parlement européen n’a pas fini de livrer ses secrets. Des révélations ont été faites sur les sommes d’argent qui auraient été versées...

Josep Borrell au Maroc après le rendez-vous manqué de septembre

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell est attendu mercredi soir au Maroc pour une visite officielle qui annonce certainement la fin de la crise née des déclarations...

Qui est l’espion marocain derrière la chute de l’ancien eurodéputé Antonio Panzeri ?

L’homme à l’origine de la chute de l’ancien eurodéputé italien Antonio Panzeri soupçonné d’être à l’épicentre du scandale de corruption qui a ravagé le Parlement européen, est...

« La France n’est pas en crise avec le Maroc », assure Paris

À l’occasion de la visite de Catherine Colonna au Maroc, elle a annoncé le retour à la normale des relations entre Rabat et Paris. Mais cet apaisement des tensions est remis en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...