Scandale au parlement européen : voici la réaction du Maroc

6 janvier 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc, à travers le ministre des Affaires étrangères, a réagi à l’enquête ouverte suite au scandale de corruption présumé au parlement européen, dans lequel il serait impliqué.

L’affaire fait grand bruit à Bruxelles. Un scandale de corruption secoue depuis le mois dernier le Parlement européen. Outre le Qatar, le Maroc est aussi soupçonné d’être impliqué. Une enquête a été ouverte.

Lors d’une conférence de presse conjointe organisée jeudi à Rabat avec le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Josep Borrell, le chef de la diplomatie, Nasser Bourita, a exprimé la position du Maroc, qualifiant cette enquête de « harcèlement judiciaire médiatique et continu », rapporte l’agence EFE.

A lire : Le Maroc « harcelé » dans le scandale de corruption au parlement européen

Pour sa part, Josep Borrell a exprimé son inquiétude quant à cette affaire tout en demandant d’attendre les résultats de l’enquête, dans laquelle quatre personnes ont été déjà placées en détention préventive en Belgique.

« N’oublions pas qu’à ce stade, il y a des allégations, mais pas de preuve, pas d’enquête conclue. Personne n’a dit du point de vue judiciaire que le Maroc en tant que pays était coupable et qu’il fallait l’éviter dans les contacts au niveau international », avait déclaré, le porte-parole du diplomate européen.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Corruption - Enquête - Nasser Bourita

Aller plus loin

Le Maroc « harcelé » dans le scandale de corruption au parlement européen

En conférence de presse conjointe avec le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Josep Borrell, le ministre des Affaires Étrangères, Nasser...

Nouvelles révélations sur le Maroc dans le scandale de corruption au parlement européen

Le scandale de corruption surnommé « Qatargate » qui a ébranlé le parlement européen peu avant les vacances de Noël, livre peu à peu ses secrets. Le nom de l’ancienne...

Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

La police belge a arrêté Pier Antonio Panzeri, ancien leader syndical et ex-eurodéputé de gauche soupçonné d’être « intervenu politiquement auprès de députés européens en faveur...

Corruption au Parlement européen : des responsables marocains visés par des mandats d’arrêt

Des ennuis en perspective pour des responsables marocains cités dans le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen. Ils sont visés par des mandats d’arrêt délivrés...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).