Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

17 décembre 2022 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Après le Qatar, le Maroc est soupçonné d’avoir corrompu des députés du Parlement européen dont Antonio Panzeri, un ancien eurodéputé italien, actuellement incarcéré à Bruxelles dans le cadre de l’enquête pour corruption qui ébranle le Parlement européen. Ce dernier aurait défendu ses intérêts notamment la question du Sahara, territoire disputé par Rabat et le Polisario, protégé de l’Algérie. « Le meilleur moyen de gérer cette pression est de la canaliser par le biais d’Antonio Panzeri. Sur cette question, Antonio Panzeri a entamé un travail méthodique depuis son élection à la tête de la délégation du Maghreb », estime à BFMTV l’ex-eurodéputée portugaise Ana Gomes.

À lire : José Bové accuse Aziz Akhannouch de tentative de corruption

En tout, 700 000 euros en liquide avaient été trouvés chez Panzeri lors de la perquisition effectuée à son domicile à Bruxelles. Selon les aveux de son assistant Francesco Giorgi, une bonne partie proviendrait du Maroc. Ceci, par l’intermédiaire de l’ami de l’ancien député européen, Abderrahim Atmoune, ex-parlementaire devenu ambassadeur du Maroc en Pologne. Les deux hommes se retrouvaient régulièrement en tant que coprésidents d’un organe d’échanges entre les Parlements européen et marocain.

À lire : Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

Outre Panzeri, d’autres élus comme Gilles Pargneaux, eurodéputé socialiste jusqu’en 2019, par ailleurs président du groupe d’amitié UE-Maroc auraient, eux aussi, rendu service au Maroc contre cadeaux et décorations.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Sahara Marocain - Sahara Occidental

Aller plus loin

José Bové accuse Aziz Akhannouch de tentative de corruption

À l’heure où une enquête pour corruption ébranle le Parlement européen, l’ancien eurodéputé français José Bové affirme que le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a...

Une enquête aux Îles Canaries révèle la corruption de douaniers marocains

La police espagnole a démantelé un réseau marocain de trafic de drogue et de migrants mineurs à Crevillent, Callosa et Lorca (îles Canaries). L’interrogatoire subi par les...

Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

La police belge a arrêté Pier Antonio Panzeri, ancien leader syndical et ex-eurodéputé de gauche soupçonné d’être « intervenu politiquement auprès de députés européens en faveur...

Scandale au parlement européen : voici la réaction du Maroc

Le Maroc, à travers le ministre des Affaires étrangères, a réagi à l’enquête ouverte suite au scandale de corruption présumé au parlement européen, dans lequel il serait impliqué.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...