Une enquête aux Îles Canaries révèle la corruption de douaniers marocains

2 octobre 2022 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police espagnole a démantelé un réseau marocain de trafic de drogue et de migrants mineurs à Crevillent, Callosa et Lorca (îles Canaries). L’interrogatoire subi par les membres du réseau a révélé que ces derniers menaient leurs activités en complicité avec des douaniers marocains.

Au cours de l’enquête dirigée par le tribunal de San Cristóbal de La Laguna (Tenerife), les agents de l’Unité contre les réseaux d’immigration et les falsifications documentaires (UCRIF) de la police ont découvert que les membres du réseau donnaient des pots-de-vin aux douaniers marocains pour faire passer leurs marchandises de contrebande (chaussures et vêtements). Les douaniers prennent entre 45 et 1 500 euros pour laisser passer ces marchandises. Selon les enquêteurs, le réseau pourrait être lié à un fonctionnaire des ports frontaliers d’Algésiras et du Maroc, rapporte La Informacion.

À lire : Immigration clandestine : des policiers et des douaniers condamnés à Al Hoceima

L’une des perquisitions menées au domicile du principal leader du réseau, un habitant de Crevillent, a permis la saisie d’une centaine de cartons de vêtements et de chaussures d’une valeur de 270 000 euros. Les écoutes téléphoniques de la police révèlent également d’autres crimes de falsification de contrats de travail pour 5 000 à 13 000 euros, de certificats Covid et d’enregistrement réalisés à 400 euros. Ces faux contrats de travail pourraient être utilisés pour faciliter l’arrivée en Espagne de migrants marocains ou pour recevoir illégalement des allocations de chômage.

Sujets associés : Immigration clandestine - Algésiras - Iles Canaries - Enfant - Douane marocaine

Aller plus loin

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que...

Maroc : deux douaniers arrêtés pour trafic de drogues

Huit individus, dont deux douaniers, ont été interpellés mercredi par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda, pour leur implication présumée dans...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils...

Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

La police belge a arrêté Pier Antonio Panzeri, ancien leader syndical et ex-eurodéputé de gauche soupçonné d’être « intervenu politiquement auprès de députés européens en faveur...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...