Recherche

Le Maroc et le Front Polisario renouent un timide dialogue

© Copyright : DR

19 juin 2007 - 00h19 - Maroc - Par: Bladi.net

Le Maroc et le Front Polisario recommencent à se parler. Des membres du gouvernement marocain et des responsables sahraouis se rencontrent lundi et mardi à Manhasset, près de New York, pour évoquer le dossier du Sahara, le plus vieux conflit de la décolonisation, enlisé depuis des décennies dans les sables du désert.

Sur le fond, les deux parties abordent le rendez-vous avec des approches divergentes. Le Front Polisario campe sur ses positions. Ses délégués proposent une indépendance qui garantirait les intérêts marocains dans la région. Côté marocain, les émissaires du roi arrivent aux pourparlers avec un plan de « large autonomie » d’un Sahara placé sous la souveraineté de Rabat. L’optimisme est tempéré par le flou des propositions et leur caractère contradictoire. Dans un rapport, l’International Crisis Group (ICG) estime les négociations « prématurées » car les « données n’ont pas changé ». « L’impasse dans laquelle se trouve le conflit semble être un cercle vicieux, chaque partie reprochant aux autres d’être à l’origine de ce blocage », note ICG. Le groupe de réflexion juge l’initiative marocaine « nettement insuffisante ».

Médiations américaines

Le Maroc et le Front Polisario qui se disputent le territoire de l’ex-Sahara espagnol depuis plus de trente ans ne sont pas, en dépit de médiations américaines, parvenus à s’entendre pour permettre aux populations concernées de prendre en main leur avenir.

Le Front Polisario doit tenir compte de la position du pouvoir algérien et en particulier des militaires qui jouent un rôle de soutien et d’encadrement des camps de réfugiés installés sur son sol à Tindouf. Alger ne veut pas d’une extension des frontières héritées de l’époque coloniale. Le Front Polisario qui se considère comme le représentant unique de l’identité sahraoui a également du mal à s’inscrire dans un jeu démocratique et pluraliste. Enfin, le régime marocain ainsi que son opinion publique continuent avec l’appui de la France de faire des « provinces du Sud » leur Alsace-Lorraine.

Le Figaro - Thierry Oberlé

Mots clés: New York , Polisario , Sahara Marocain , Autonomie Sahara

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact