Maroc : des gendarmes, trafiquants de drogue, arrêtés à Skhirat

14 janvier 2024 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les éléments de la police judiciaire de la région de Skhirat-Témara ont arrêté à Skhirat trois gendarmes de la gendarmerie mobile de Fès, en flagrant délit de possession d’une importante quantité de cocaïne.

Selon des sources d’Assabah, les éléments de la police judiciaire ont été informés de la livraison d’une quantité de drogues dures à des trafiquants à Témara et Harhoura, mettant en place un dispositif qui leur a permis d’arrêter les prévenus dès leur arrivée à Skhirat, en possession de 58 grammes de cocaïne.

C’est en vérifiant les identités des mis en cause dans la base de données que les agents découvrent qu’ils appartiennent au corps de la gendarmerie royale. Ils en informent le commandement régional de la gendarmerie royale à Rabat et la compagnie de gendarmerie de Témara, les associant à l’enquête.

À lire : Des gendarmes marocains accusés de complicité avec un trafiquant de drogues

À en croire les mêmes sources, les gendarmes arrêtés sont de jeunes sergents, âgés de 20 ans environ et originaires de Salé, Ouarzazate et d’Al Hoceima. Les prévenus ont été transférés sous escorte au quartier général de la brigade à Témara, avant d’être placés en détention provisoire sur ordre du parquet. Ils sont accusés de possession et trafic de drogues dures.

La cocaïne saisie a été analysée au laboratoire national de la police scientifique et technique pour déterminer son origine. Les mis en cause seront présentés prochainement au juge. Pour le moment, l’enquête suit son cours pour déterminer l’étendue du réseau criminel et identifier d’autres personnes impliquées dans ce trafic de drogues dures.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Skhirat - Gendarmerie Royale - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : scandale de corruption impliquant des gendarmes et un baron de drogue

Poursuivis en état de détention pour corruption, chantage et diffamation, deux gendarmes qui exerçaient à la brigade de Lalla Mimouna relevant du commandement de la gendarmerie...

La Guardia civil accuse la Marine royale marocaine d’aider les trafiquants de drogue

Des patrouilleurs de la Marine royale marocaine collaboreraient avec des narcotrafiquants dans le détroit de Gibraltar pour faire entrer du haschisch en Espagne.

Maroc : plus de sept tonnes de drogue partent en fumée

Une importante opération de destruction de drogues a eu lieu à Settat. Une commission mixte, composée de représentants de la justice, des douanes, de la police, de la...

Maroc : deux gendarmes et un baron de drogue en prison pour corruption

Les éléments d’une brigade spéciale relevant des services centraux de la gendarmerie royale ont procédé à l’arrestation de deux gendarmes relevant de la brigade de Souk El...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).