Recherche

Maroc : une guérisseuse derrière les barreaux pour charlatanisme et torture

© Copyright : DR

19 février 2020 - 07h00 - Société

Les éléments de la gendarmerie royale de Berrechid ont arrêté une femme, accusée d’agression, de charlatanisme et d’usurpation de fonction régie par la loi. Elle aurait causé de graves brûlures à une fille souffrant d’un handicap, en voulant la soigner.

Ce n’est pas tous les jours qu’une guérisseuse est déférée devant le procureur général du roi. Chrifa, la femme en attente d’être déférée par les éléments de la gendarmerie royale de Berrechid, est accusée d’escroquerie via le charlatanisme, d’usurpation de fonction régie par la loi, et d’atteinte à l’intégrité physique d’une fille à laquelle elle a infligé de graves brûlures. L’accusée a été arrêtée suite aux nombreuses plaintes des habitants des douars de Ouled Dahr et Ouled Hriz, dans la province de Berrechid, rapporte le360.

La dernière plainte qui a précipité son arrestation, a été déposée par le Forum marocain des droits de l’Homme (région de Casablanca). Elle concerne une fille souffrant d’un handicap physique et victime de graves brûlures causées par la prévenue.

La "guérisseuse", connue sous le nom de "Chrifa", a promis lui faire retrouver l’usage de ses membres avec les pouvoirs magiques dont elle disposerait. En lieu et place de la solution miraculeuse qui lui a été promise, elle a été rouée de coups et brûlée avec la lame d’un couteau chauffé à blanc.

L’arrestation de la "guérisseuse" a été accueillie avec joie par ses voisins qui avaient, à maintes reprises, dénoncé ses pratiques auprès des autorités locales. Les parents étaient particulièrement inquiets pour leurs enfants face à la multiplication, dans leurs douars, de visiteurs étranges en quête d’une guérison auprès de la guérisseuse.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact