Maroc : gros investissements dans l’eau et l’électricité

23 juillet 2019 - 07h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Office national de l’Electricité et de l’eau potable (ONEE) s’engage dans un programme d’investissement de 51,6 milliards de dirhams, pour la période 2019-2023. Abderrahim El Hafidi, Directeur général de l’ONEE, a fait la présentation de ce Programme, lors de la 3ème Session de son Conseil d’Administration, qui s’est tenue le 10 juillet 2019, à Rabat, sous la Présidence du Chef du Gouvernement.

51,6 milliards de dirhams. C’est l’investissement que l’ONEE entend faire, en quatre ans, pour dynamiser les différents secteurs qui composent l’Office. Les projets sont axés sur “la centrale thermique diesel de Dakhla (22 MW), la station de transfert d’énergie par pompage (STEP), Abdelmoumen (350 MW), une capacité de 220 MW en petites usines hydrauliques, à réaliser, dans le cadre de la Loi 13-09, tout au long de la période 2020-2023, une capacité éolienne de 1 656 MW, et une capacité solaire de 2 015 MW”, renseigne un communiqué de l’ONEE, rapporté par TelQuel.

Dans le Programme, une enveloppe de 26,1 milliards de dirhams est allouée à la branche "Electricité". Pour ce qui est du développement de capacités supplémentaires de 4.262 mégawatts (MW), dont 99,5% seront assurées par des énergies renouvelables (EnR) dont le solaire, l’hydraulique et l’éolien, tel que le prévoit la Loi 13-09, sur les EnR, un fonds de 8,6 milliards de dirhams sera alloué.

Les projets d’internationalisation, notamment, par le biais du développement du réseau de transport, bénéficieront de 8,7 milliards de dirhams. Ce fonds sera utilisé pour favoriser les interconnexions avec le Portugal et la Mauritanie.

Quant au développement de la distribution d’électricité et de l’électrification rurale, un budget de 5,1 milliards de dirhams sera débloqué et servira à “alimenter en électricité 30.900 foyers dans 1.270 villages reculés du pays”.

Par ailleurs, l’ONEE investira 5,7 milliards de dirhams pour la réalisation de plusieurs projets. Cet investissement aura l’avantage de porter le taux d’accès à l’eau potable, en milieu rural, à 99,3 %, au profit d’une population additionnelle de plus de 308.000 habitants”, fait savoir le même communiqué.

Sujets associés : Eau - Energie - Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Eau

Plus de 90% des puits au Maroc sont clandestins

Les données du recensement et du contrôle des puits, lancé suite à la mort du petit Rayan sont désormais connues. Plus de 90 % des puits sur le territoire marocain ne sont pas autorisés.

Maroc : la région du Souss-Massa manque d’eau

La région du Souss-Massa est secouée par une grave sécheresse qui, si rien n’est fait, risque de saper totalement l’agriculture pourtant considérée comme étant l’activité principale de cette partie du...

Maroc : une cinquantaine de villes et villages manqueront d’eau cet été

54 villes et villages marocains seront touchés par une terrible sécheresse à l’été prochain, ce qui va entrainer un manque d’eau potable, selon les prévisions de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable...

Une Italienne remporte un Picasso pour 100 euros, de l’eau potable pour le Maroc

L’Italienne, Claudia Borgogno, a remporté le tableau "Nature morte" de Pablo Picasso évalué à 2 millions d’euros, lors d’un tirage au sort électronique à Paris chez Christie’s, mercredi 20 mai. Organisée par l’association 1Picasso100Euros, cette opération...

Maroc : des camions-citernes pour parer à la pénurie d’eau

Le ministère marocain de l’Intérieur a activé le programme d’urgence d’approvisionnement en eau potable par camions citernes au titre de l’année 2021. La canicule et la pénurie d’eau plongent certaines zones, surtout rurales, dans un déficit hydrique...

Energie

Energie verte : la presse allemande encense le Maroc

Les prouesses réalisées par le Maroc en matière d’énergies renouvelables, séduisent au-delà de ses frontières. En témoigne une publication du journal allemand Die Welt, qui estime que l’énergie verte du Maroc est l’un des programmes énergétiques les "plus...

COP 26 : le Maroc signe un pacte pour sortir de l’ère du charbon

À la COP 26 qui se déroule à Glasgow, le Maroc s’est engagé avec 189 pays et organisations à ne plus financer de centrales à charbon pour produire l’électricité.

Le milliardaire égyptien Amr Allam veut investir au Maroc

Le PDG de Hassan Allam Holding, l’homme d’affaires égyptien Amr Allam, compte investir jusqu’à 150 millions de dollars au Maroc dans les secteurs des énergies renouvelables et du dessalement de l’eau de...

L’accord de libre-échange entre le Maroc et la Turquie entre en vigueur

La loi réformant l’accord de libre-échange (ALE) entre le Maroc et la Turquie est entrée en application. C’est ce que confirme le Bulletin officiel du 13 mai 2021.

Anas Sefrioui investit dans une usine de production d’énergies alternatives

Après avoir investi dans la production de combustibles alternatifs, Anas Sefrioui, s’apprête à lancer la construction de la première unité de production d’énergies alternatives.

Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)

Enquête après la supposée pollution de la lagune de Marchica (Nador)

Les informations selon lesquelles le lac Marchica ferait l’objet de pollution volontaire sont fausses, affirme l’Office national de l’électricité et de l’eau Potable (ONEE), qui a publié le rapport d’une commission diligentée du 4 au 6 août sur les...

Maroc : une cinquantaine de villes et villages manqueront d’eau cet été

54 villes et villages marocains seront touchés par une terrible sécheresse à l’été prochain, ce qui va entrainer un manque d’eau potable, selon les prévisions de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable...

Trois entreprises espagnoles présélectionnées pour la construction de l’usine de dessalement de Casablanca

Les sociétés espagnoles Acciona, Abengoa et Lantania font partie des trois groupes qui ont été présélectionnés pour la construction d’une grande usine de dessalement dans la région de Casablanca au...

Des villes marocaines commencent à rationner l’eau

À compter du 1ᵉʳ août, une réduction du débit d’eau potable aura lieu chaque jour dans la province de Berrechid. Cette baisse interviendra tous les jours de 22 h à 7 h du lendemain. Une mesure prise pour garantir l’approvisionnement en eau potable aux...

Démarrage imminent des essais de la station de dessalement de Laâyoune

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), s’est rendu lundi sur le site abritant la station de dessalement de Laâyoune. Abderrahim El Hafidi est allé constater l’état d’avancement des travaux pour les essais de mise...