Maroc : les investissements touristiques en berne à cause du coronavirus

26 novembre 2020 - 13h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur les investissements touristiques au point d’assombrir l’horizon d’un lendemain meilleur.

«  Pour l’instant, la priorité, aussi bien des investisseurs étrangers que marocains, est d’abord de sauvegarder les entreprises existantes et leurs emplois puis éventuellement, pour ceux qui ont les reins solides, de se tourner vers l’avenir en préparant la relance  », a déclaré à Médias24 un investisseur ayant requis l’anonymat. Pour lui, la priorité actuelle est de survivre. «  Les investissements programmés en 2020 sont reportés sine die  », a-t-il ajouté.

Toutefois, il précise que les seuls investissements maintenus concernent les rénovations. À l’en croire, bon nombre de projets programmés avant le début de la crise sanitaire en mars dernier ont dû être reportés. «  Ainsi, si certains se réjouissent des investissements récents du Club Med au Maroc, il faut préciser qu’hormis une petite extension à Marrakech, ce ne sont que des investissements de rénovation et qu’en plus, l’investisseur initial a fini par se retirer du projet d’Essaouira, a-t-il expliqué. […] il faut aussi saluer le groupe espagnol Barcelo qui a également poursuivi les travaux de rénovation de ses hôtels au Maroc  ».

Cet investisseur espère une éventuelle reprise en avril prochain. «  Cela ne veut pas dire que tout redeviendra normal en avril prochain, nuance-t-il. Un autre investisseur se montre un peu optimiste. Selon lui, un état des lieux crédible des flux d’investissements ne peut être effectué qu’à la fin de l’année en cours. «  N’ayant pas de mécanisme qui nous permet de mesurer l’arrêt ou la poursuite des flux d’investissements touristiques, il est encore trop tôt pour se prononcer sur la tendance actuelle. Cependant, il est sûr que la cadence des investissements a indéniablement baissé, même s’il y a encore des gens qui s’inscrivent à la commission des investissements. D’une manière générale, la crise actuelle sera à l’origine d’un glissement de 6 à 18 mois des projets  », dit-il.

«  S’il est difficile d’évaluer le nombre d’abandons, il est vrai que l’appétence pour les investissements touristiques sera autant touchée que les investissements immobiliers. Ce désintéressement n’est pas propre au tourisme mais à la pandémie qui a touché tous les secteurs et les économies de la planète  », relativise-t-il.

Sujets associés : Tourisme - Investissement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Covid-19 : le tourisme a perdu 98% des recettes durant l’été

Une chute drastique des recettes a été enregistrée pour les mois de juillet et d’août dans le secteur touristique marocain. Dans son exposé devant les députés, Nadia Fettah Alaoui,...

Le tourisme marocain baisse pavillon à cause du confinement en Europe

A peine le Maroc a-t-il entamé une relance graduelle de son secteur touristique, que cet élan prend du plomb dans l’aile. Les mesures restrictives imposées un peu partout en...

Maroc : les autorités font une fleur aux professionnels du tourisme

Le gouvernement marocain donne une suite favorable à une requête adressée par les professionnels du tourisme. Celle-ci concerne la suppression du test sérologique et la durée de...

Tourisme : la perception générale de la destination Maroc reste « positive »

La perception générale de la destination Maroc reste "positive " en dépit de la situation internationale marquée par la crise sanitaire. C’est ce qui ressort des "Tourism...

Nous vous recommandons

Tourisme

La relance du tourisme interne au cœur des préoccupations des professionnels du secteur

En vue de donner un nouveau souffle au tourisme, sévèrement touché par la crise sanitaire du covid-19, les comités régionaux du tourisme (CRT), regroupant les professionnels du secteur, réfléchissent déjà aux stratégies à adopter. D’ores et déjà, ils ont...

Maroc : le fisc fait une fleur aux entreprises touristiques

La Direction générale des Impôts (DGI) accourt au chevet du secteur touristique, l’un des plus touchés par la crise liée au coronavirus et grand pourvoyeur de devises et d’emplois.

Un évènement assez rare au Crocoparc d’Agadir

De nouvelles naissances ont été annoncées, récemment au crocoparc d’Agadir. Elles ont été observées chez les Iguanes, les Tortues et les Crocodiles.

Les responsables marocains interdits de vacances en Espagne

Les Marocains ne se rendront pas cette année en Espagne. Les quelque 20 % de Marocains qui ont l’habitude de passer leurs vacances d’été dans ce pays, ont décidé de boycotter cette destination, entraînant un manque à gagner estimé à plus de 3 milliards de...

Les plages d’Agadir autorisées à rouvrir

De nouvelles mesures d’allègement ont été mises en place par les autorités publiques au niveau de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane. Elles ont décidé de la réouverture des plages de toute la région.

Investissement

Quel sort pour les magasins Celio au Maroc ?

Celio, la marque française de prêt-à-porter masculin doit fermer 100 boutiques à travers le monde. Le tribunal de commerce a décidé de l’arrêt de la procédure de sauvegarde. Reste à savoir si ces magasins installés dans plusieurs villes au Maroc vont résister...

Le Maroc, terre de prédilection des investisseurs étrangers

Grâce aux réformes politiques, économiques et sociales, le Maroc reste une destination fiable pour les investisseurs étrangers, principalement espagnols. C’est ce qu’a indiqué Karima Benyaich, l’ambassadeur du Maroc en...

Gaz au Maroc : résultats « extrêmement encourageants » à Lixus

La société britannique, Chariot Oil & Gas a annoncé que le nouveau réservoir de gaz naturel découvert dans le puits d’Anchois au large de Larache est d’excellente qualité.

Au Maroc, l’investissement privé piétine

Le Maroc est à la traîne en termes d’investissements privés alors que l’investissement public progresse. C’est ce que révèle une étude basée sur les bilans des entreprises non financières privées évoluant dans le secteur formel, réalisée par Inforisk, cabinet...

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de l’activité...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : le gaz butane transporté sous escorte policière

Afin de finir avec la spéculation du gaz butane pendant l’état d’urgence, le transport des bonbonnes, de même que le contrôle de la qualité et des prix, seront assurés par les autorités locales et la...

Les contaminations au Covid-19 en forte hausse au Maroc

Abdelkrim Meziane Bellefquih, chef de la division des maladies transmissibles fait savoir que le taux de contamination a connu une augmentation sensible (+12,05 %). Il appelle à davantage de vigilance afin d’éviter toute résurgence de la diffusion du...

Les joueurs du Raja Casablanca, tous négatifs au covid-19

Aucun joueur de Raja Casablanca n’a le coronavirus. L’annonce a été faite par le club lui-même après un dernier test subi par toute l’équipe.

Maroc : deux magistrates contaminées au covid-19, discrètement exfiltrées de l’hôpital de Salé

Deux magistrates de la Cour des comptes, testées positives au covid-19, et en traitement à l’hôpital Moulay Abdellah de Salé, auraient été discrètement transférées à l’hôpital Cheikh Zayed à Rabat.

Une solution pour les camping-caristes bloqués au Maroc ?

En l’absence d’une proposition de rapatriement, il a été décidé du transfert des plus de 500 camping-caristes et de leurs occupants bloqués à Bab Sebta vers Ksar Sghir.