Maroc : elle louait son bébé à un professionnel de la mendicité

29 novembre 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Deux individus, une jeune femme et un jeune homme, ont été interpellés samedi et traduits devant le parquet général de Rabat, pour leur implication présumée dans une affaire de traite d’êtres humains, enlèvement d’un bébé à des fins de mendicité, et mise en danger de la vie d’autrui.

La jeune maman est sous le coup de multiples chefs d’accusation. Elle a signalé le kidnapping de son enfant près de la place «  Bab Had  » à Rabat, et, 48 heures plus tard, le ravisseur a été localisé et appréhendé par les services de police judiciaire.

Seulement, la police a découvert une affaire pour le moins rocambolesque. Selon les déclarations du suspect, la jeune femme lui louait son fils pour être utilisé à des fins de mendicité. Ce jour-là, suite à un différend, l’individu de 25 ans avait refusé de restituer l’enfant.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du Parquet général, afin de déterminer les circonstances exactes de cette affaire. Les deux mis en cause ont été déférés samedi devant le Procureur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Enfant - Mendicité

Aller plus loin

Maroc : la mendiante avait en réalité un gros 4x4 et une maison

Demander la charité devient un métier à part entière. Beaucoup de personnes s’y adonnent, bien qu’ils aient une situation financière aisée. C’est le cas de cette dame à Agadir,...

Qui est la « mendiante de luxe » arrêtée près d’Agadir ? (vidéo)

Non loin du cliché ordinaire des mendiants, cette femme tombée dans les filets des éléments de la gendarmerie royale, roule en 4 × 4, et a fait de la mendicité un métier qui lui...

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle...

Marrakech fait la chasse aux mendiants

Les services de police de la wilaya de la sûreté de Marrakech en coordination avec les éléments de la brigade chargée de la sécurité de la place Jemaa El Fna ont interpellé des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...