Au Maroc, la filière de la location saisonnière se requinque

13 juillet 2022 - 12h20 - Economie - Ecrit par : S.A

La location immobilière saisonnière au Maroc suscite un fort engouement à mesure qu’approchent les vacances. De quoi revigorer le secteur après deux années de disette dues à la crise sanitaire de Covid-19.

Le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribue en partie à revigorer la location immobilière saisonnière. Toutes les destinations, notamment les destinations balnéaires enregistrent une forte demande, fait savoir La Vie éco. Séjour à l’hôtel, location de tout type de biens (complexes résidentiels, appartements ou studios en immeubles, villas, riads…)… La demande ne cesse d’exploser ces derniers jours. Agadir affiche un taux de remplissage élevé pour le mois d’août dans quasiment tous les hôtels. Face à cet engouement fort, les responsables de la ville s’activent pour l’achèvement des travaux actuellement en cours.

À lire : Forte demande dans le secteur de l’immobilier à Marrakech

Cette forte demande a par conséquent entraîné une hausse des prix dans certaines villes du royaume. Les prix sont par contre relativement bas et stables dans des villes devenues attractives. C’est le cas à Asilah, où les prix sont encore abordables et stables par rapport à l’année dernière, ou à El Jadida ou El Oualidia, où les prix des biens proposés à la location peuvent culminer à 1 200 dirhams pour ceux donnant sur la plage ou disposant d’une piscine. Il a été par ailleurs constaté que les prix sont fixés en fonction de la durée du séjour selon les destinations.

Sujets associés : Immobilier

Aller plus loin

Immobilier au Maroc : les prix du locatif repartent à la hausse

Le marché de la location est reparti à la hausse au troisième trimestre de cette année, surtout à Bouskoura, Rabat ou encore Casablanca où le loyer reste le plus cher au Maroc.

Bond du marché immobilier au Maroc

Les transactions immobilières ont repris pour l’ensemble du secteur. Les derniers chiffres laissent apparaître une forte hausse de l’offre et la demande au troisième trimestre...

Maroc : le marché de la location de voiture a encore de beaux jours devant lui

Plus de 10 000 agences exercent dans le secteur de la location de voitures au Maroc. Le marché n’est pas pour autant saturé. Au contraire, il est même très prometteur.

Forte demande dans le secteur de l’immobilier à Marrakech

Le secteur de l’immobilier connaît actuellement une forte demande à Marrakech. À l’inverse, les prix à la location et à la vente enregistrent une baisse.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.