Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

17 novembre 2021 - 20h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ trimestre.

Le nombre de transactions a connu un recul de 10,1 % et les prix des actifs immobiliers ont baissé de 5,5 % durant cette période, lit-on dans l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), élaboré par Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie.

Selon le rapport, le repli du nombre de transactions est imputable à la contreperformance des biens résidentiels dont les ventes ont chuté de 17,1 %, au moment où des hausses ont été enregistrées pour les terrains (3,2 %) et les biens à usage professionnel (10,6 %).

S’agissant des prix des actifs immobiliers, leur contraction a touché aussi bien les actifs résidentiels (−6,3 %), les terrains (−3,7 %) que les biens à usage professionnel (−9,5 %). Sur un rythme trimestriel, le nombre de transactions, « après l’importante hausse » enregistrée au 2ᵉ trimestre, les ventes ont accusé un net repli (−40,9 %) au 3ᵉ trimestre « pour retrouver leurs niveaux historiques », selon le rapport.

A lire : Maroc : de bonnes perspectives pour le secteur de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers ressortent, quant à eux, en légère hausse de 0,2 % d’un trimestre à l’autre, résultat de l’augmentation des prix des terrains de 1,5 % et des baisses des prix du résidentiel de 0,5 % et de ceux des biens à usage professionnel de 0,9 %.

Concernant les ventes, leur recul fait suite à une baisse de 19 % pour les appartements et de 14,9 % pour les villas, ainsi qu’une hausse de 21,1 % pour les maisons. S’agissant des biens à usage professionnel, l’évolution de leurs prix résulte d’une diminution de 13,8 % pour les bureaux et de 8,7 % pour les locaux commerciaux. Pour ce qui est des transactions, elles ont augmenté tant pour les bureaux que pour les locaux commerciaux.

La répartition par ville fait état d’une baisse des prix à Rabat, Casablanca et Tanger tandis qu’à Marrakech, ils ont enregistré une hausse, comparativement au trimestre précédent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Immobilier : la consommation de ciment augmente

Le secteur du BTP au Maroc semble retrouver une bonne dynamique. Les ventes de ciment, principal baromètre du secteur, ont augmenté de 19,3 % durant les huit premiers mois de...

Maroc : les prix des logements pourraient grimper en 2022

Le financement participatif destiné à l’habitat a connu une progression de 49 % à fin octobre par rapport à la même période une année auparavant, s’établissant à 15,3 milliards...

Futur gouvernement au Maroc : les attentes des professionnels de l’immobilier

Les acteurs de l’immobilier et du BTP attendent le prochain gouvernement sur de nombreux chantiers, notamment la relance du programme des logements sociaux et la mise en œuvre...

Immobilier au Maroc : les prix du locatif repartent à la hausse

Le marché de la location est reparti à la hausse au troisième trimestre de cette année, surtout à Bouskoura, Rabat ou encore Casablanca où le loyer reste le plus cher au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham perd de la valeur face à l’euro

Le dirham marocain a perdu de 0,78% face au dollar américain et de 0,48% vis-à-vis de l’euro, durant la période allant du 14 au 20 septembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Flexibilité du dirham : pas de précipitation pour Bank Al-Maghrib

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, conditionne un nouvel élargissement des bandes de fluctuations du dirham à la levée des incertitudes concernant les perspectives économiques mondiales et nationales.

Le dirham reste stable face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,84 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 20 au 26 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine a pris de la valeur face à l’euro et le dollar durant la semaine allant du 20 au 26 juillet 2023, selon les chiffres dévoilés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Hakim Ziyech a marqué les Marocains en 2022, selon un sondage

Un sondage au Maroc devant élire la personnalité ou l’institution de l’année 2022, a dressé une liste dans laquelle on trouve l’international marocain Hakim Ziyech, l’entraîneur de la sélection marocaine de football, Walid Regragui, ainsi que Fouzi...

Le dirham remonte face à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est appréciée de 0,63 % face à l’euro et de 0,64 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 27 avril au 03 mai. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,09 % face à l’euro et de 2,20 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 05 au 11 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Le dirham se stabilise face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,31 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 au 30 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).