Immobilier au Maroc : les prix du locatif repartent à la hausse

23 novembre 2021 - 14h20 - Ecrit par : A.S

Le marché de la location est reparti à la hausse au troisième trimestre de cette année, surtout à Bouskoura, Rabat ou encore Casablanca où le loyer reste le plus cher au Maroc.

Mubawab a tâté le pouls du marché immobilier locatif à la fin du mois de septembre. Il en ressort que l’indice des prix locatifs des appartements meublés a connu une hausse de 2 points alors que celui des appartements a gagné 4 points par rapport à la tendance observée il y a un an, rapporte Les Inspirations Eco.

Selon les données du spécialiste en immobilier, le prix de location d’un appartement vide est en moyenne de 7 500 DH par mois, en hausse de 3 %, tandis que les tarifs grimpent à 23 800 DH par mensualité pour une villa vide, en une hausse de 5 %.

A lire : Bond du marché immobilier au Maroc

Le ratio de la demande au niveau national a ainsi connu une augmentation, passant de 48 % à 50 % pour les appartements avec balcon ou terrasse, et de 58 % à 70 % pour les villas avec piscine.

Dans cette tendance, les loyers d’appartements vides les moins chers se trouvent dans les villes de Khouribga, Azrou et Oujda. À l’inverse, les loyers les plus chers se situent toujours à Bouskoura, Rabat et Casablanca.

Tags : Immobilier

Aller plus loin

Bond du marché immobilier au Maroc

Les transactions immobilières ont repris pour l’ensemble du secteur. Les derniers chiffres laissent apparaître une forte hausse de l’offre et la demande au troisième trimestre de...

Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ...

Marché immobilier : hausse des prix de la location

Les prix de la location d’appartements meublés au Maroc ont augmenté durant le deuxième trimestre de cette année, alors que ceux des appartements vides ont connu la tendance...

Les prix des loyers des appartements meublés flambent à Agadir

Les prix des loyers des appartements meublés ont flambé à Agadir à cause de la ruée des fêtards, et ce, après l’interdiction d’organiser des festivités de fin d’année dans les hôtels...

Nous vous recommandons

Quelle est l’évolution des prix à Tanger ?

À fin octobre dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu à Tanger, une hausse de 0,4 % par rapport au mois précédent.

La réouverture de la frontière Sebta est-elle imminente ?

Alors que l’Espagne s’apprêterait à rouvrir la frontière Sebta le 10 octobre, les autorités marocaines n’ont, pour l’instant, arrêté aucune date. La population s’impatiente, tandis que l’économie locale est en...

Abandonné par la Belgique après un accident à Dubaï, Bilal est rapatrié grâce à une cagnotte

Grâce à une cagnotte considérable réalisée en un temps record, Bilal, victime d’un grave accident de la route à Dubaï, a pu être rapatrié en Belgique.

France : un Marocain victime d’une violente agression homophobe

Une vidéo diffusée le 10 octobre dernier montrant un jeune Marocain de 17 ans, victime d’une agression homophobe à Montgeron a permis l’ouverture d’une enquête.

Cheikh Mohammed bin Rashid présente ses condoléances à la famille de Rayan

Les personnalités se bousculent pour présenter leurs condoléances à la famille de Rayan, le garçon de cinq ans décédé samedi après avoir passé quatre jours dans un puits sec. Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Émirats Arabes Unis,...

Opération Marhaba 2022 : la police espagnole a du mal à gérer le flux

Bien avant l’annonce de la reprise du trafic maritime de passagers avec le Maroc depuis Algésiras, le syndicat de police JUPOL a dénoncé le manque de personnel pour faire efficacement face à un afflux important de Marocains, en cette période particulière...

Aid Al Adha au Maroc : qu’en est-il des prix des moutons ?

À l’approche de l’Aïd Al Adha, le ministère de l’Agriculture a tenu à rassurer les Marocains quant à la disponibilité de l’offre mais surtout sur les prix des moutons sur le marché national.

La France refuse la nationalité à une Marocaine pour bigamie

Une Marocaine s’est vue refuser la nationalité française, au motif que son mari est en situation de bigamie.

Melilla : difficile de vendre les voitures immatriculées au Maroc

Plusieurs habitants de Melilla attendent avec impatience la réouverture de la frontière avec le Maroc pour vendre leurs véhicules immatriculés au Maroc et détenant la carte verte.

Des MRE parmi les victimes d’une arnaque immobilière à Casablanca

Une nouvelle manifestation contre une arnaque immobilière dans les rues de Casablanca. Des dizaines de personnes ont exprimé leur mécontentement devant le siège de la société immobilière « Bassatine Bouskoura...