Immobilier au Maroc : baisse de l’offre et hausse de la demande

20 novembre 2022 - 08h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Au Maroc, un déséquilibre s’observe entre l’offre et la demande sur le marché. Quant aux prix, ils ont connu une légère hausse. C’est ce qui ressort du bilan trimestriel du Guide Mubawab de l’immobilier.

L’offre sur les appartements neufs et anciens a chuté de 2,3 % tandis que la demande a connu une hausse de 4,7 % au troisième trimestre de 2022. S’agissant des prix, ils ont enregistré une légère hausse. Les prix des appartements anciens – qui représentent un pourcentage important de l’inventaire global de Mubawab – ont connu une hausse de 2 %. En glissement annuel, le prix global de l’ancien s’est déprécié de 2 % avec une hausse de 1 % pour les appartements et une baisse de 10 % pour les villas. Quant aux prix des appartements et des villas, ils ont enregistré respectivement une hausse de 1 % et 3 %. Les prix les plus stables pour les appartements sont enregistrés à Casablanca, Marrakech, Dar Bouazza et Agadir avec des évolutions de prix minimes comprises entre – 2 % et +2 %.

À lire : Immobilier : les prix en baisse de 0,3 % à Marrakech

« Outre les évolutions des prix dans les villes et l’analyse de la dynamique du marché immobilier sur le numérique, l’offre et la demande sont également des indicateurs intéressants sur lesquels nous nous penchons pour enrichir notre analyse. Ainsi, il ressort que, depuis la hausse qu’a connue l’offre en T2-2022, la tendance s’inverse en T3-2022 avec une baisse de 4,7 %. En parallèle, et sur la même période, la demande suit une tendance différente de celle de l’offre et enregistre une hausse de 2,1 % », a indiqué le groupe. Et d’ajouter : « Le dernier indicateur à surveiller est le potentiel de croissance dans les villes principales. Ce troisième trimestre, le potentiel de croissance est toujours existant, c’est-à-dire que la proportion de la demande par rapport à celle de l’offre est avantageuse pour de nouvelles opportunités de croissance. Par exemple, sur la ville de Marrakech, la demande est presque 3,8 fois plus importante que l’offre ! ».

Sujets associés : Immobilier - Marrakech - Agadir - Casablanca - Dar Bouazza

Aller plus loin

Immobilier : voici les tendances des prix à Casablanca

Au deuxième trimestre de cette année, l’indice global des prix des actifs immobiliers au Maroc a augmenté de 0,2 %. A Casablanca, les prix ont suivi la même tendance, affichant...

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas...

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Au Maroc, la filière de la location saisonnière se requinque

La location immobilière saisonnière au Maroc suscite un fort engouement à mesure qu’approchent les vacances. De quoi revigorer le secteur après deux années de disette dues à la crise sanitaire de Covid-19.

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.