Location au Maroc : une hausse générale des prix

18 juin 2023 - 21h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Selon les chiffres dévoilés par Mubawab, les loyers pour les appartements, qu’ils soient meublés ou non, ont connu une hausse significative de 3 % par rapport au dernier trimestre, soit 7 % sur une année. Les appartements non meublés sont loués en moyenne à 7 700 DH par mois et les meublés à 8 800 DH par mois.

A lire : L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

Concernant les villas, les chiffres font ressortir également une augmentation. Une villa non meublée se loue en moyenne à 23 800 DH par mois, en hausse de 5 % par rapport au trimestre précédent et 3 % sur un an. Quant aux villas meublées, la location mensuelle est en moyenne de 24 500 DH, avec une croissance de 2 % trimestrielle et 4 % annuelle.

L’étude révèle également que la superficie moyenne des appartements recherchés reste constante au premier trimestre 2023 comparativement au quatrième trimestre 2022, soit environ 99 m². Les appartements non meublés ont une superficie moyenne de 106 m², tandis que celle des meublés est de 90 m². Le marché de la location pour ces deux types d’appartements affiche une tendance à la hausse, avec une progression de 3 % par rapport au dernier trimestre et de 7 % sur une base annuelle.

A lire : Immobilier au Maroc : chute de la demande et hausse des prix

Sur le plan géographique, Marrakech a enregistré la plus grande hausse trimestrielle des prix de location, avec 10 % pour les appartements vides et 3 % pour les meublés. À l’inverse, Agadir a vu la plus forte baisse. Malgré une diminution, Rabat reste la ville avec les loyers les plus élevés pour les deux types d’appartements. Les villes d’Aïn Harrouda, Had Soualem et Khouribga proposent quant à elles des loyers plus abordables.

Le premier trimestre de 2023 révèle également une légère hausse de la demande sur le marché locatif immobilier au Maroc (1 % par rapport au quatrième trimestre 2022). On note une « stabilité relative du marché » et un « potentiel de croissance » pour le marché locatif immobilier marocain.

Sujets associés : Immobilier - Inflation

Aller plus loin

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence...

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Immobilier au Maroc : chute de la demande et hausse des prix

Le secteur de l’immobilier au Maroc a été secoué par plusieurs crises au cours de l’année 2022. Le marché des appartements neufs et anciens a connu un ralentissement de l’offre...

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Zara, Bershka : pourquoi les prix au Maroc sont plus chers qu’en Europe ?

Les prix pratiqués par les grandes enseignes au Maroc font encore polémique. Il n’est pas rare de trouver des vêtements avec des prix supérieurs de 50 ou 70 % dans les grands magasins au Maroc, par rapport à certains pays européens.

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).