L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

12 juin 2023 - 09h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Au cœur de cette problématique l’évolution des crédits immobiliers est révélatrice. Selon les données analysées par La Vie Éco, leur encours s’élève à 301 milliards de dirhams à fin avril, une croissance minime de 0,3 % depuis le début de l’année. La progression de ces crédits s’avère d’ailleurs en net ralentissement par rapport aux années précédentes.

A lire : L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Les prêts à l’habitat, constituant près de 80 % de l’encours total, soit 240 milliards de dirhams, ne sont pas en reste. Après une hausse exceptionnelle de 4,7 % en 2021, leur évolution ralentit considérablement, passant de 5,7 % en 2018 à seulement 0,5 % à fin avril de cette année. Une tendance qui laisse présager un frein à la dynamique du marché immobilier.

De même, les prêts alloués aux promoteurs immobiliers affichent une baisse très nette. L’encours a chuté à 52,3 milliards de dirhams, en baisse de 5 % depuis janvier. Un recul qui, selon La Vie Éco, témoigne de la fragilité du secteur dans son ensemble, malgré les nombreux chantiers en cours dans le royaume.

Sujets associés : Immobilier - Crise économique

Aller plus loin

Maroc : les crédits immobiliers en berne, sauf pour le halal

Le volume des crédits immobiliers a atteint 300,8 milliards de DH, soit une hausse de 1,8 % ou de 5,2 milliards à fin mai dernier comparativement à la même période de l’année...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de...

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au...

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Les prix de l’huile de table commence à baisser au Maroc

Le groupe Lesieur Cristal a annoncé une baisse de 15 % des prix de ses produits d’huile de table à base de tournesol, aussi bien pour les consommateurs que pour les industriels.

La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Achat de logement au Maroc : les notaires baissent les prix

Les notaires vont accompagner et soutenir les citoyens à travers tout le Maroc, tout au long du processus d’octroi de l’aide directe au logement (2024-2028). Une convention a été signée dans ce sens.

Maroc : le secteur immobilier marque des points malgré la crise

En 2023, malgré les chocs endogènes, la conjoncture internationale et la stagnation de l’activité, le secteur de l’immobilier au Maroc a montré sa résilience. Et, les perspectives pour l’année prochaine s’annoncent meilleures.