Immobilier au Maroc : quelle tendance au premier trimestre ?

3 juin 2023 - 07h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le premier trimestre 2023 a été marqué par une diminution de l’offre immobilière au Maroc, notamment de 9,3 % pour les appartements, neufs comme anciens, d’après le dernier décryptage du marché immobilier réalisé par Mubawab.

En parallèle, la demande enregistre une hausse de 13,4 % par rapport au trimestre précédent, notamment à Casablanca où la demande est nettement supérieure (trois fois) à l’offre à Casablanca.

A lire : Ruée des retraités français au Maroc, une bonne affaire pour les agents immobiliers (vidéo)

Ces tendances ont eu un impact direct sur l’évolution des prix. Le marché immobilier ancien a vu ses prix diminuer de 3 % au cours du premier trimestre de 2023, une baisse principalement attribuée aux appartements, dont les prix ont chuté de 6 %. À l’inverse, le marché du neuf a vu une augmentation globale de ses prix de 4 %, avec une hausse de 2 % pour les villas et de 1 % pour les appartements.

Fès et Agadir se distinguent par une stabilité relative des prix des appartements, avec des variations de – 2 % à +2 %. Du côté des villas, les villes de Témara, Agadir et Dar Bouazza affichent une certaine constance, les prix variant entre – 4 % et +1,1 % au cours du premier trimestre 2023.

A lire : Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Concernant les prévisions pour le mois de juin 2023, on anticipe une baisse des prix des appartements à Agadir, Marrakech et Rabat, de l’ordre de 1,71 %, 1,31 % et 0,13 % respectivement. Par contre, à Casablanca, une hausse de 3,07 % est attendue pour les prix des appartements. Toutefois, ces projections pourraient ne pas se concrétiser en raison de l’instabilité du marché et des conditions économiques actuelles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Casablanca - Dar Bouazza - Témara

Aller plus loin

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Une légère baisse du prix de l’immobilier à Casablanca

Des variations ont marqué le marché immobilier casablancais durant le premier trimestre de 2023. Une baisse de 0,1% a été enregistrée par rapport au trimestre précédent. Voici...

Immobilier au Maroc : ce que révèlent les derniers chiffres

L’indice des prix des actifs immobiliers au Maroc a augmenté de 0,7 % au troisième trimestre de 2023, selon les données de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.