Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

7 mai 2023 - 13h13 - Economie - Ecrit par : S.A

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Réglementer les hébergements alternatifs. Telle est l’une des décisions consignées dans la feuille de route 2023-2026 du tourisme. Lors de son passage, le 3 mai, dans l’émission « Confidences de presse » sur 2M, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, a fait savoir qu’un travail se fait en ce sens. « Le décret va voir le jour incessamment. Le Maroc ne sera pas le premier pays à encadrer le tourisme chez l’habitant. Le tourisme en Croatie a réalisé un bond qualitatif énorme quand son gouvernement a décidé de réglementer cette activité », a-t-elle dit, soulignant que sur un total de 30 millions de nuitées recensées, les Marocains effectuent seulement 8 millions de nuitées dans les établissements hôteliers classés, le reste (22 millions de nuitées) revenant aux hébergements alternatifs ou chez l’habitant.

À lire :Retour des touristes au Maroc : les recettes fiscales sur l’alcool explosent

« Cela me semble normal de payer des taxes quand on génère des revenus. D’ailleurs, cela représentera des recettes additionnelles pour les collectivités locales. Je pense que ça sera plutôt un cercle vertueux quand tout sera réglementé. C’est aussi une sécurité à la fois pour le loueur et pour le locataire », a ajouté la ministre.

À lire :Maroc : les hôteliers exemptés de la taxe professionnelle

De leur côté, plusieurs communes s’activent déjà pour une révision de la fiscalité locale, en vue d’introduire une taxe sur les « séjours chez l’habitant ». Déférant aux instructions gouverneur de la préfecture Mdiq-Findeq, la commune de Martil devrait inscrire la nouvelle taxe à l’ordre du jour de la prochaine session ordinaire de son Conseil, au titre du mois de mai.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Tourisme - Ministère du Tourisme - Conseil de gouvernement - Fatim-Zahra Ammor

Aller plus loin

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des...

Maroc : les hôteliers exemptés de la taxe professionnelle

Grâce à la signature d’une convention entre le gouvernement, la Fédération nationale de l’industrie touristique (FNIH) et la Confédération nationale du tourisme (CNT), les...

Taxe professionnelle : le casse-tête des professionnels du tourisme

Les professionnels du tourisme redoutent de ne pas être en mesure de payer la taxe professionnelle arrivée à échéance avant le 30 juin. Et pour cause, les trois mois...

Retour des touristes au Maroc : les recettes fiscales sur l’alcool explosent

Avec le retour des touristes au Maroc, les redevances fiscales sur la consommation des boissons alcoolisées ont explosé en 2022, selon les données publiées par le ministère de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...