Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

13 août 2023 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Publié dans le dernier numéro du Journal Officiel, le décret n° 2.23.441 relatif à la détermination de certaines dispositions de la loi n° 80.14 concernant les établissements touristiques et autres formes d’hébergement touristique est entré en vigueur, rapporte le site al3omk.com. Ce décret vise à réglementer les différentes formes d’hébergement touristique, y compris les résidences immobilières de promotion touristique, les hébergements chez l’habitant, les bivouacs, les hébergements alternatifs tels qu’Airbnb, ainsi que les restaurants touristiques.

À lire : Le Maroc veut mettre de l’ordre dans les hôtels

Le texte précise les procédures administratives liées à l’ouverture et à l’exploitation des établissements touristiques, conformément aux principes de renforcement de la spécialisation des administrations et de leurs responsabilités, ainsi qu’aux orientations de la décentralisation avancée et à la refonte du processus d’autorisation et de classification. Il fixe également les délais de traitement des dossiers. De même, le décret prévoit des dispositions déterminant les procédures administratives relatives aux établissements touristiques et à leur exploitation, établissant la licence d’exploitation avant l’ouverture de tout établissement d’hébergement touristique au public, en mettant en place une nouvelle méthodologie de classification de l’exploitation permettant de réguler la qualité des services fournis, est-il précisé.

À lire :Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Les modalités de surveillance, les modalités de renouvellement de la classification d’exploitation des établissements d’hébergement touristique et de délivrance de la licence d’exploitation des résidences immobilières attribuées et de classification des restaurants touristiques, après avis de la commission régionale unifiée pour l’investissement, ainsi que les modalités de délivrance des licences d’exploitation des autres formes d’hébergement touristique, à savoir le camping-car (Bivouac), l’hébergement chez l’habitant et l’hébergement alternatif, qui sont autorisées par les autorités locales, après consultation des services concernés et en respectant leurs cahiers de charges, ont été définies par le même décret.

Sujets associés : Tourisme - Hôtellerie - Gouvernement marocain - Airbnb Maroc

Aller plus loin

Le Maroc veut mettre de l’ordre dans les hôtels

Le gouvernement marocain étudie actuellement un projet de décret visant à améliorer la surveillance, la classification et la qualité des services dans les établissements hôteliers.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui...

Maroc : ce que doivent faire les hoteliers pour accueillir les clients

Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Confédération nationale du tourisme et le ministère de tutelle, étudient une stratégie visant à mettre en place un cahier de...

Fès : les hôtels interdits de servir l’alcool

Les autorités de Fès interdisent aux hôtels appartenant au député Aziz Lebbar et à d’autres établissements présents sur leur territoire de servir de l’alcool. Une décision qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le Mondialito : un boost économique pour le Maroc

Du 1ᵉʳ au 11 février prochain, le Maroc abritera la 13ᵉ édition du Mondial des clubs. Au-delà de l’aspect sportif, il y aura les retombées économiques, notamment pour le secteur du tourisme.

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).