Le Maroc veut mettre de l’ordre dans les hôtels

13 juin 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le gouvernement marocain étudie actuellement un projet de décret visant à améliorer la surveillance, la classification et la qualité des services dans les établissements hôteliers.

Ce projet de décret, qui est le deuxième décret d’application de la loi n°80-14 relative au classement des établissements touristiques et aux autres formes d’hébergement touristique, vise notamment à évaluer et classifier les différents types d’hébergements touristiques (résidences immobilières de promotion touristique, hébergements chez l’habitant, bivouacs, hébergements alternatifs, restaurants touristiques), font savoir Les Inspirations Eco.

Le texte prévoit entre autres l’obtention d’une licence d’exploitation avant l’ouverture de tout établissement d’hébergement touristique, « délivrée par l’autorité compétente après consultation du comité régional unifié de l’investissement ». « Cette licence sera basée sur les avis des services concernés dans leurs domaines de compétence, ainsi que sur la classification provisoire délivrée par le représentant régional ou provincial de l’autorité gouvernementale chargée du tourisme, après consultation du comité régional unifié de l’investissement », précise la même source.

À lire : Maroc : ce que doivent faire les hoteliers pour accueillir les clients

Une nouvelle méthodologie sera adoptée pour la classification de ces établissements afin d’assurer la qualité des services qui y sont fournis. Ce travail sera confié à une commission régionale de classification qui aura la lourde mission de vérifier la conformité des établissements aux normes et standards techniques, fonctionnels, de production et de qualité des services, sur la base des critères obligatoires et complémentaires, élaborés en collaboration avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Les établissements feront également l’objet d’une inspection secrète réalisée par un inspecteur spécialisé qui sera désigné par le ministère du Tourisme afin de s’assurer de la qualité des services fournis. Le projet de décret prévoit également la surveillance, le renouvellement du classement et l’octroi de licences pour l’exploitation des résidences immobilières touristiques et la classification des restaurants touristiques, après avis de la commission régionale unifiée pour l’investissement.

Sujets associés : Tourisme - Lois

Aller plus loin

Maroc : les hôteliers exemptés de la taxe professionnelle

Grâce à la signature d’une convention entre le gouvernement, la Fédération nationale de l’industrie touristique (FNIH) et la Confédération nationale du tourisme (CNT), les...

Les hôteliers marocains soutenus

Le contrat programme 2020-2022, signé le 6 août dernier pour l’ensemble de la chaîne de valeur du tourisme a prévu soutenir les établissements hôteliers, touchés par le...

Maroc : licenciements en masse dans l’hôtellerie ?

Après plus de 7 mois d’inactivité, et devant les perspectives qui ne sont toujours pas bonnes, bien des établissements hôteliers marocains se préparent à se séparer de tout ou...

Maroc : ce que doivent faire les hoteliers pour accueillir les clients

Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Confédération nationale du tourisme et le ministère de tutelle, étudient une stratégie visant à mettre en place un cahier de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Plus de 3 millions de touristes au Maroc à fin juin

Entre janvier et juin derniers, ils étaient 3,4 millions de touristes à avoir visité le Maroc, ce qui équivaut à 63 % des arrivées sur la même période avant la crise sanitaire, selon le ministère du tourisme.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.