Immobilier au Maroc : chute de la demande et hausse des prix

22 février 2023 - 14h10 - Economie - Ecrit par : P. A

Le secteur de l’immobilier au Maroc a été secoué par plusieurs crises au cours de l’année 2022. Le marché des appartements neufs et anciens a connu un ralentissement de l’offre et de la demande au 4ᵉ trimestre 2022, selon Mubawab.

Les prix des appartements ont enregistré une hausse au 4ᵉ trimestre 2022 et le prix moyen du mètre carré a augmenté de +2,1 % tandis que celui des appartements est ressorti à 10 500 dirhams, précise Mubawab cité par Aujourd’hui Le Maroc. L’offre sur les appartements neufs et anciens a baissé de 7,9 % et la demande de 11,9 % au 4ᵉ trimestre, souligne la même source.

À lire : Légère hausse des prix de l’immobilier à Rabat

« Les prix des villas anciennes ont augmenté de 5,2 %. Quant aux appartements anciens, les prix entre le 3ᵉ et le 4ᵉ trimestre 2022 ont augmenté de 0,9 %. En glissement annuel, le prix global de l’ancien s’est déprécié de – 3,5 % avec une baisse de – 5,8 % pour les villas et une stabilité pour les appartements », précise-t-on. La même tendance est observée en ce qui concerne le prix du neuf qui « a augmenté de 0,8 %, avec une augmentation de 2,5 % pour les villas et une faible baisse de – 0,3 % pour les appartements » au 4ᵉ trimestre 2022.

À lire : Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Avec une augmentation de 9,9 % pour les villas et une baisse de-2,1 % pour les appartements, le prix global du neuf a connu un bond de 4,3 % en moyenne, en glissement annuel. L’Indice Mubawab des prix a baissé de 0,3 % au quatrième trimestre par rapport à novembre 2022, s’établissant au même niveau de prix qu’en septembre 2022, ce qui représente une baisse de 0,77 % par rapport à la même période de l’année précédente, soit – 1 point de l’IPM. 

« Casablanca, Agadir et Marrakech sont les villes avec les prix les plus stables pour les appartements, enregistrant des évolutions de prix minimes comprises entre – 1 et +1 % », précise-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Prix

Aller plus loin

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

Légère hausse des prix de l’immobilier à Rabat

Au deuxième semestre de l’année, l’immobilier marocain a connu des fortunes diverses selon les villes. A Rabat les activités ont, quant à elles, retrouvé des couleurs, d’après...

L’immobilier au Maroc augmente encore au 3e trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) s’est apprécié, en glissement annuel, de 1,3 % au troisième trimestre de 2022. C’est ce que précisent Bank Al-Maghrib (BAM) et...

Immobilier à Marrakech : hausse des prix, baisse des transactions

Le marché de l’immobilier à Marrakech a connu des mouvements contrastés au premier trimestre 2023. Les prix des biens immobiliers ont, dans l’ensemble, augmenté, tandis que les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : le secteur immobilier marque des points malgré la crise

En 2023, malgré les chocs endogènes, la conjoncture internationale et la stagnation de l’activité, le secteur de l’immobilier au Maroc a montré sa résilience. Et, les perspectives pour l’année prochaine s’annoncent meilleures.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...