Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

18 août 2022 - 09h00 - Economie - Ecrit par : A.P

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Depuis la baisse de l’offre au premier trimestre 2022, « la tendance retrouve des couleurs au deuxième trimestre avec une hausse de 13,9 % », analyse le site, ajoutant que « la demande suit la même tendance que l’offre et enregistre une hausse de 10,4 % ». La proportion de la demande par rapport à celle de l’offre va favoriser de nouvelles opportunités de croissance. « Sur la ville de Casablanca, la demande est presque 9 fois plus importante que l’offre ! », assure-t-on.

À lire : Maroc : baisse globale des prix de l’immobilier à fin 2021

Ainsi, le prix moyen du mètre carré des appartements au Maroc s’est établi à 10 200 dirhams au deuxième trimestre. L’offre et la demande sur les appartements neufs et anciens ont aussi enregistré une hausse respective de 14 et 13 % sur la même période de l’année. À l’analyse, Mubawab note que les prix des villas ont connu une baisse de 10 %. La même tendance est observée au niveau des prix des appartements anciens qui se sont contractés de 10 % en glissement trimestriel.

À lire : Maroc : baisse des prix de l’immobilier

« Le prix global de l’ancien s’est déprécié de 4 % avec une baisse de 1 % pour les appartements et de 10 % pour les villas », explique Mubawab, soulignant que le prix global du neuf a baissé de 4 % au deuxième trimestre du fait de la baisse de 8 % des prix des appartements et de la hausse de 10 % des prix des villas. En glissement annuel par contre, le prix global du neuf a enregistré un bond de 10 % en moyenne. À fin septembre, ces prix pourraient connaître une baisse de 3,06 % et 4,22 % à Casablanca et Marrakech, prévient-il.

À lire : Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Les prix devront toutefois enregistrer une faible variation au niveau de la ville d’Agadir où une hausse de 0,07 % est attendue. Mais ils devraient légèrement baisser de 0,01 % à Rabat au prochain trimestre, est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier

Aller plus loin

Immobilier au Maroc : une reprise en trompe-l’œil

Le secteur de l’immobilier au Maroc demeure très affecté par la crise sanitaire. L’embellie observée durant quelques mois n’a été que de courte durée, ce qui a poussé les...

Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ trimestre.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent...

La Belgique enquête sur les biens des Marocains au Maroc

Plusieurs bénéficiaires de logements sociaux en Belgique sont également propriétaires de biens immobiliers à l’étranger, notamment au Maroc. C’est ce qu’a révélé une enquête...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Maroc : l’aide au logement crée des mécontents

Alors que les primo-acquéreurs ont favorablement accueilli le nouveau programme d’aide au logement, les promoteurs immobiliers, eux, préfèrent jouer la carte de la prudence. Ils invitent le gouvernement à revoir les conditions pour rendre l’offre plus...

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...