La Belgique enquête sur les biens des Marocains au Maroc

7 février 2023 - 14h20 - Belgique - Ecrit par : A.P

Plusieurs bénéficiaires de logements sociaux en Belgique sont également propriétaires de biens immobiliers à l’étranger, notamment au Maroc. C’est ce qu’a révélé une enquête commandée par le ministre flamand du Logement.

Selon cette enquête, 322 bénéficiaires de logements sociaux, dont 186 résidant à Limbourg, ont acquis des biens immobiliers à l’étranger au cours des deux dernières années. Une fraude difficile à prouver d’autant que les sociétés en charge de l’octroi de ces logements sociaux ne peuvent accéder aux données des cadastres étrangers.

À lire : Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Ainsi, 677 bénéficiaires de logements sociaux octroyés par 35 sociétés de logement ont fait l’objet d’une enquête entre mars 2021 et décembre 2022 pour vérifier s’ils sont propriétaires de biens immobiliers à l’étranger. Résultat, 295 enquêtés détiennent des biens immobiliers au Maroc, 243 en Turquie et 68 en Italie. « Il ne s’agit pas de parcelle de terre agricole sans valeur dont ont hérité les locataires, mais de vrais biens immobiliers », a déclaré Diependaele à De Standaard.

À lire : Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Le ministre a décidé de prolonger d’un an cette enquête menée par des agences privées pour identifier les fraudeurs dans d’autres provinces comme Anvers. « Nous ne pouvons pas le tolérer. Les logements sociaux doivent être attribués aux locataires qui y ont droit. Nous travaillons à plus de justice sur le marché », a conclu le ministre flamand.

Sujets associés : Immobilier - Belgique - Enquête

Aller plus loin

Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ trimestre.

Des Marocains de Belgique pourraient être exclus des logements sociaux

Les Marocains résidant en Belgique pourraient bientôt avoir du mal à obtenir des logements sociaux si l’appel du Mouvement réformateur (MR) à durcir les conditions d’accès...

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs...

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Le Maroc va instaurer une aide à l’achat de logement

L’achat de logements au Maroc pourrait bien connaître un nouveau souffle. Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, a laissé entendre que des dispositions...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...