Recherche

Maroc : le marché automobile ne se porte pas si mal

© Copyright : DR

12 décembre 2019 - 19h50 - Economie

Alors que les ventes des véhicules particuliers ont enregistré une baisse à fin novembre, celles des véhicules utilitaires légers (VUL) affichent une tendance à la hausse.

Si les mois d’octobre et de novembre ont été florissants pour le marché automobile, celui de novembre a été peu reluisant, indiquent les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM). En tout, 128 023 véhicules particuliers (VP) ont été écoulés à fin novembre contre 140 985 à la même période en 2018, soit une régression de -10%. Même si c’est un mois rythmé par des jours fériés, les causes de ce marché en demi-teinte sont si profondes, analyse Challenge.ma.

Le tableau n’est cependant pas si sombre. Les opérateurs automobiles comme Dacia, Kia, Opel, Skoda, Suzuki, Toyota ou Volvo ont réalisé d’excellents scores de ventes sur leur gamme VP comparés à la même période de l’année dernière, est-il précisé. Les mêmes performances ont été enregistrées chez les opérateurs de véhicules premium, au rang desquels Audi, BMW, Mercedes, voire Lexus. Les ventes du VUL, elles, ont connu une hausse, avec à la clé, 25% de croissance.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact