Maroc : voici les nouvelles mesures du Comité de veille

13 mai 2020 - 00h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le Comité de veille économique a pris de nouvelles mesures lors de sa dernière réunion. Flexibilité et souplesse font partie des décisions prises dans le cadre de la relance du secteur économique.

Les particuliers et les entreprises sont les cibles des nouvelles mesures prises par le Comité de veille économique lors de sa 7ᵉ réunion vendredi dernier par visioconférence. Flexibilité et souplesse sont les caractéristiques des nouvelles mesures qui visent la relance du secteur économique en cours de préparation. Les banques ont reçu le soutien de l’État pour l’octroi de financements massifs à tous les segments des entreprises publiques et privées. Un soutien qui respecte l’engagement de l’État de préserver l’emploi, de réduire les crédits inter-entreprises et de restaurer la confiance.

L’élaboration des plans de relance est enclenchée. Les plans feront l’objet d’études et de discussions au cours des prochaines réunions du CVE. Après cette étape, ils seront consolidés et mis en cohérence dans le cadre d’un plan global de relance, a précisé le CVE. L’État et le secteur bancaire prendront en charge l’intégralité des intérêts intercalaires générés par le report des échéances des crédits logement et consommation, pour la période de mars à juin 2020. Environ 400 000 personnes devraient bénéficier du report des échéances de crédits, a signalé le CVE. Cette prise en charge répond aux engagements pris à l’égard des particuliers dont les revenus ont chuté à cause de l’état d’urgence sanitaire.

De nombreuses actions ont été instituées par le CVE afin de préparer les conditions d’une bonne reprise des activités des entreprises. Il s’agit de la mise en place d’un nouveau dispositif, souple, qui permet de couvrir l’ensemble des segments des entreprises composant le tissu national. Des conditions d’accès au financement en faveur des Très petites entreprises (TPE), des Petites et moyennes entreprises (PME) et des Entreprises de taille intermédiaire (ETI) et une révision de Damane Oxygène sont également prévues.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : très peu d’entreprises ont bénéficié du crédit Covid-19

Les conditions complexes d’accès aux crédits érigés par les banques n’ont pas permis à plusieurs entreprises de bénéficier de crédits Covid. Malgré la garantie de la CCG, seule...

Ces articles devraient vous intéresser :

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...