Coup d’envoi des Mondiaux d’Osaka

25 août 2007 - 20h51 - Sport - Ecrit par : L.A

A force de participations flamboyantes à la Golden League, aux Super-Grands Prix de l’IAAF, les demi-fondeurs marocains promettent d’aller au bout de leurs rêves pour se jucher sur la haute marche du podium des Mondiaux-2007, qui débutent samedi à Osaka.

Amine Laâlou, un spécialiste incontesté du 800m, a fait des étincelles ces deux dernières saisons avec des médailles à foison et des temps canon. Le 11 mai dernier, lors du meeting de Doha comptant pour le Super Grand Prix IAAF, Laâlou a livré une belle course sur 800m pour s’adjuger une médaille d’argent avec un chrono de 1min 44:87.

Fidèle au podium, Amine a couru encore plus rapidement au meeting de Monaco (Super GP) dans un temps de 1:43.49, mais malencontreusement il n’a pu caresser l’or ou l’argent et s’est vu cette fois attribué le bronze. Le meeting de Rome (Golden League) était aussi une étape importante pour l’athlète marocain qui a failli faire mouche sur sa distance fétiche en terminant 4e (1:46.42).

En 2006, Laâlou était plus brillant aux meetings internationaux avec, notamment, une médaille d’or à la rencontre de Rome, une médaille d’argent au meeting de Stockholm (Super GP) et une autre de bronze au meeting de Madrid (GP). Le champion marocain était également proche du podium lors d’autres rendez-vous avec une quatrième place, respectivement aux meetings de Zurich et de Monaco.

Sur l’anneau d’Osaka, Laâlou sera épaulé par le champion du monde junior du 1.500m Yassine Bensghir et Mouhcine Chehibi, un coureur qui a acquis suffisamment d’expérience pour dire son mot au Japon.

Bensghir, contrairement à ce que peut laisser croire son nom, était toujours imposant sur les pistes internationales, à commencer par sa médaille d’or en 2002 lors des Mondiaux juniors de Kingston (Jamaïque), pour achever cet été avec deux médailles de bronze sur le 1.500m.

Yassine Bensghir a entamé la saison avec une médaille de bronze au cou lors du meeting de Lausanne (Super GP), avant d’aller récidiver à Stockholm avec une autre médaille de bronze. Chehibi, quatrième aux Jeux Olympiques d’Athènes, lui aussi promet de surprendre à Osaka après des sorties prometteuses en 2007, dont la 4e position (800m) occupée à Stockholm le 7 août courant. Sur le 1.500m, une distance qui se cherche un patron après le retrait de Hicham El Guerrouj, Youssef Baba, Mohamed Moustaoui et Abdelati Iguider sont tous en mesure de monter sur le podium.

Les trois Marocains veulent bien garder la mainmise marocaine sur cette distance reine et rester fidèles aux exploits de Hicham, quadruple champion du monde (Athènes-1997, Séville-1999, Edmonton-2001 et Paris-2003) et double champion Olympique à Athènes (1.500 et 5.000m).

Avec deux médailles de bronze en poche au terme de courses superbes au meeting de Doha (3:32.13) puis à la réunion d’Athènes, Baba partira favori dans sa course vers le podium. Pour Iguider, la mission ne s’annonce pas délicate, puisque ce jeune coureur n’a pas manqué sa saison et travaille sans cesse dans différents meetings pour se présenter en pleine forme à Osaka.

En 2007, l’athlète marocain a fini deux fois quatrième sur 1.500m, au meeting de Lausanne (3:36.80) et à la réunion de Herculis à Monaco (3:34.11). Mohamed Moustaoui se présente également en favori grâce à ces belles performances cette année, avec notamment la médaille d’argent obtenue au meeting de Monaco (3:32.67). Les demi-fondeurs marocains, avides de ramener des médailles planétaires, ne se permettent guère de rater les podiums du 800m et du 1.500m. Avec un surcroît d’enthousiasme et de belles performances sur les tablettes, les fondeurs nationaux peuvent faire vibrer sous leurs pieds les podiums nippons, habitués aux secousses.

L’IAAF appelle à durcir les sanctions

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a appelé l’Agence mondiale antidopage (AMA), jeudi à l’occasion de la deuxième journée de son 46e congrès qui se tient à Osaka, à renforcer les mesures de lutte contre le dopage.

A cet effet, l’IAAF a adopté à l’unanimité une résolution exigeant une sanction de quatre ans pour une première infraction grave aux règlements de lutte contre le dopage. Une résolution identique avait déjà été votée en 2005 à Helsinki.

L’instance dirigeante de l’athlétisme mondial, qui compte 213 fédérations nationales, tente ainsi de peser de son poids et de faire pression sur l’AMA qui tiendra une conférence internationale en novembre prochain à Madrid, consacrée en particulier à la révision de son code.

Une sanction de quatre ans avait été imposée en 1993 au Kenyan John Ngugi, quintuple champion du monde de cross-country et médaillé d’or aux JO de Séoul, coupable d’avoir refusé un contrôle hors compétition.

Le Matin

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Athlétisme - Championnats du monde

Ces articles devraient vous intéresser :

Karim Mosta : À 69 ans, un périple à vélo de 16 000 km à travers 16 pays

L’athlète marocain Karim Mosta, double vainqueur de la coupe d’ultra-marathon, se lance un nouveau défi sportif complètement fou : parcourir 16 000 km à vélo en traversant 16 pays en quelques mois.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Adel Mechaal, médaille d’argent aux championnats d’Europe d’athlétisme en salle

L’hispano-marocain Adel Mechaal a remporté la médaille d’argent dans l’épreuve des 3 000 mètres lors des championnats d’Europe d’athlétisme en salle, à Istanbul, dimanche. Le favori norvégien, Jakob Ingebrigtsen, a remporté la course en établissant un...

Primes dérisoires, le coup de gueule de Soufiane El Bakkali

L’athlète marocain Soufiane El Bakkali critique la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) en attirant l’attention sur le manque d’efforts pour motiver les meilleurs athlètes du royaume.

Le record du monde d’Hicham El Guerrouj menacé

Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, champion olympique en titre du 1 500 m, a non seulement amélioré son propre record d’Europe de la distance en 3 min 27 sec 14 au meeting de Ligue de diamant de Chorzow (Pologne) dimanche, mais il s’est aussi rapproché...

Khadija El Mardi qualifiée pour la finale du mondial de boxe

La boxeuse marocaine Khadija El Mardi, vice-championne du monde, obtient son ticket pour la finale du championnat mondial de boxe chez les dames, après sa victoire face à la Russe Pyatak Diana.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Un athlète marocain privé de plusieurs victoires après des tests antidopage

Plusieurs athlètes viennent d’être suspendus par l’Unité d’Intégrité de l’Athlétisme (AIU), dont le Marocain Samir Jouaher, victorieux de plusieurs marathons ces derniers mois.

Un record de Hicham El Guerrouj tombe, après 24 ans

Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen a fait voler en éclats le record du monde du 2 000 mètres, détenu par le Marocain Hicham El Guerrouj depuis 24 ans.

Fouad Idbafdil, athlète réfugié, suspendu pour dopage

Fouad Idbafdil, un athlète réfugié d’origine marocaine et bénéficiant d’une bourse du Comité International Olympique (CIO) pour se préparer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, a été suspendu pour trois ans suite à un contrôle positif à l’EPO.