Recherche

Maroc : les autorités durcissent le ton face aux motos légères, les propriétaires protestent

Photo : Pascal Brodziak

30 juin 2016 - 12h10 - Maroc - Par: Bladi.net

Dès demain 1er juillet, deux lois importantes vont entrer en vigueur au Maroc. C’est d’abord officiellement le début de la fin pour les sacs plastique, mais c’est aussi l’immatriculation obligatoire pour les motos légères.

Cette annonce avait été faite il y a plus d’un an par le ministère du Transport et de la logistique qui oblige les propriétaires de motos légères à immatriculer leur véhicule sous peine d’une forte amende. Visiblement surpris, plusieurs d’entre eux ont manifesté à Casablanca pour protester contre la loi, exigeant la baisse les frais de la nouvelle procédure.

Conscient du mécontentent, le ministre délégué auprès du ministre du Transport, Najib Boulif, reconnaît les erreurs et assure avoir assoupli la procédure. « Cette opération s’est heurtée à des difficultés. Nous avons cherché à faciliter l’opération, notamment pour les propriétaires de motos de 50cc et 90cc qui, pour la plupart d’entre eux, sont très jeunes, et nous avons réduit le nombre de documents qu’ils doivent présenter pour leur faciliter la tâche », a-t-il affirmé en réponse à une question posée au parlement, rappelant que les sanctions seront prises à l’encontre des réfractaires et ce dès demain.

Mots clés: Casablanca , Lois , Code de la route marocain , Mohamed Najib Boulif , Amendes

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact