De scooters électriques assemblés au Maroc

14 janvier 2022 - 05h20 - Ecrit par : A.S

La société e-Move Véhicules Company commercialise des motos électriques entièrement assemblées au Maroc. La batterie d’une autonomie de 70 km à 140 km selon modèle, peut être rechargée à partir d’une prise de courant normal. Pas de bruit, ni de fumée, ni d’entretien… les avantages sont multiples.

Il s’agit des motos de marque « E-Move », dont les premiers points de ventes sont ouverts à Fès, rapporte L’Économiste, ajoutant que les prix sont compris entre 4 500 DH et 10 000 DH pour les scooters. Le coût de l’assurance est d’environ 500 DH par an pour toute la gamme.

Ces cyclomoteurs sont entièrement montés dans une usine industrielle implantée sur un terrain de 6 ha à Berrechid, montée avec un capital 100 % marocain, précise le journal.

Selon Abdelaziz Alazrak, président de la société, filiale de la holding Azzahra, l’investissement est handicapé par la rareté des ressources humaines qualifiées. Une des solutions envisagées consiste à recruter parmi les lauréats de l’Institut de formation aux métiers de l’automobile (Ifmia).

A lire : Voilà le scooter marocain 100% électrique

« Notre démarche s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de développement durable dont les recommandations portent sur la recherche de moyens de transport à la portée des citoyens. Ainsi, les motos que nous fabriquons ciblent notamment les lycéens et les étudiants. Grâce à leur prix accessible, ils contribueront au désenclavement des régions reculées et dépourvues de moyens de transport en commun », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter « nous avons une capacité installée d’une centaine d’unités par jour. Mais pour une phase de démarrage, la production varie autour d’une quarantaine par jour. Nous employons une trentaine de salariés, dont des ingénieurs et des techniciens et nous comptons passer à une centaine avant fin 2022 »

Le responsable a rassuré de la certification de ces engins, indiquant que les motos e-Move ont fait l’objet d’une homologation auprès du CNEH et du laboratoire d’accréditation européen Idiada sur la base des recommandations européennes et onusiennes. Ce qui ouvre la voie à l’export. Après Fès, l’usine e-Move est en discussion avec d’autres revendeurs, notamment à Casablanca, Agadir, Beni Mellal, Meknès, Taza…

Tags : Investissement - Industrie - Fès

Aller plus loin

Maroc : les autorités durcissent le ton face aux motos légères, les propriétaires protestent

Dès demain 1er juillet, deux lois importantes vont entrer en vigueur au Maroc. C’est d’abord officiellement le début de la fin pour les sacs plastique, mais c’est aussi...

Maroc : les premières bornes de recharge électrique pour les voitures enfin lancées

Annoncées en marge de la conférence mondiale sur le climat, la COP22, qui s’est déroulée à Marrakech en 2016, les premières bornes de recharge électrique pour les voitures sont enfin...

Des motos électriques (presque) "made in Maroc"

Les Marocains pourront à l’avenir "rouler propre" en moto. Des motos électriques, d’une autonomie de 80 km et dotées de pièces importées de Hong Kong, sont depuis peu assemblées à...

Une usine de vélos-taxis électriques et solaires prévue à Tanger

Un nouvel investissement dans le domaine du transport vient d’être annoncé à Tanger. Il s’agit de la société International Bike Manufacture (IBMA) qui va construire une usine dédiée...

Nous vous recommandons

Maroc : une notaire disparait avec l’argent de ses clients

Une notaire exerçant à Berrechid est sous le coup d’un mandat d’arrêt national émis par les autorités judiciaires. Elle aurait disparu de la circulation après avoir reçu une forte somme d’argent de la part de ses...

Erasmus+ : jusqu’à 28 000 euros pour des étudiants marocains

Le Campus d’excellence agroalimentaire internationale (ceiA3) a offert onze bourses Erasmus+ aux doctorants, enseignants et chercheurs de différentes universités de plusieurs pays dont le Maroc, pour un montant de 28 560...

EasyJet annule ses vols vers Marrakech

Suite à la décision marocaine relative à la suspension des liaisons aériennes avec l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, la compagnie aérienne EasyJet a décidé d’annuler ses vols vers Marrakech.

Casablanca : le corps sans vie d’une jeune femme découvert au fond d’un puits

Le corps d’une jeune femme d’une vingtaine d’années a été découvert au fond d’un puits, dans le quartier El Haraouiyine à Casablanca. Elle était portée disparue depuis une vingtaine de jours.

L’Espagne pourrait délaisser le gaz algérien au profit du gaz qatari

La prochaine visite en Espagne de l’émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad bin Khalifa, pourrait être l’occasion pour les autorités espagnoles de négocier le remplacement du gaz algérien par du gaz...

Casablanca : à Maârif, la rue de Jura s’effondre

Quelques mois après sa réhabilitation, Oussama Ibnou Zaïd (ex-rue de Jura), située à Maârif, un arrondissement de Casablanca présente de graves failles de sécurité.

Un rapport accablant pour Sihame El Kaouakibi

Le rapport de l’inspection flamande des finances sur les subventions accordées au cours des dernières années aux organisations à but non lucratif notamment la célèbre asbl de danse « Let’s Go Urban Academy accuse la députée Sihame El Kaouakibi d’« abus...

Un Marocain arrêté avec une forte somme d’argent à Tunis

Les éléments de la douane opérant à l’aéroport Tunis-Carthage ont saisi cette semaine près de 1,5 million d’euros chez un Marocain. Ce dernier a été aussitôt arrêté.

CAN 2021 : voici l’hôtel des joueurs marocains (photos)

Depuis dimanche, la délégation marocaine est au Cameroun pour prendre part à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Elle est logée à Yaoundé dans un hôtel prestigieux appelé le Mont Febe.

Le Maroc et la France en exercices militaires non loin de l’Algérie

Depuis le 1ᵉʳ mars, les forces armées françaises s’entraînent à Errachidia dans la nouvelle et troisième zone militaire marocaine aux côtés des Forces armées royales (FAR) dans le cadre de l’exercice interarmées maroco-français dénommé « Chergui 2022 ». Ces...