De scooters électriques assemblés au Maroc

14 janvier 2022 - 05h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La société e-Move Véhicules Company commercialise des motos électriques entièrement assemblées au Maroc. La batterie d’une autonomie de 70 km à 140 km selon modèle, peut être rechargée à partir d’une prise de courant normal. Pas de bruit, ni de fumée, ni d’entretien… les avantages sont multiples.

Il s’agit des motos de marque « E-Move », dont les premiers points de ventes sont ouverts à Fès, rapporte L’Économiste, ajoutant que les prix sont compris entre 4 500 DH et 10 000 DH pour les scooters. Le coût de l’assurance est d’environ 500 DH par an pour toute la gamme.

Ces cyclomoteurs sont entièrement montés dans une usine industrielle implantée sur un terrain de 6 ha à Berrechid, montée avec un capital 100 % marocain, précise le journal.

Selon Abdelaziz Alazrak, président de la société, filiale de la holding Azzahra, l’investissement est handicapé par la rareté des ressources humaines qualifiées. Une des solutions envisagées consiste à recruter parmi les lauréats de l’Institut de formation aux métiers de l’automobile (Ifmia).

A lire : Voilà le scooter marocain 100% électrique

« Notre démarche s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de développement durable dont les recommandations portent sur la recherche de moyens de transport à la portée des citoyens. Ainsi, les motos que nous fabriquons ciblent notamment les lycéens et les étudiants. Grâce à leur prix accessible, ils contribueront au désenclavement des régions reculées et dépourvues de moyens de transport en commun », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter « nous avons une capacité installée d’une centaine d’unités par jour. Mais pour une phase de démarrage, la production varie autour d’une quarantaine par jour. Nous employons une trentaine de salariés, dont des ingénieurs et des techniciens et nous comptons passer à une centaine avant fin 2022 »

Le responsable a rassuré de la certification de ces engins, indiquant que les motos e-Move ont fait l’objet d’une homologation auprès du CNEH et du laboratoire d’accréditation européen Idiada sur la base des recommandations européennes et onusiennes. Ce qui ouvre la voie à l’export. Après Fès, l’usine e-Move est en discussion avec d’autres revendeurs, notamment à Casablanca, Agadir, Beni Mellal, Meknès, Taza…

Sujets associés : Investissement - Industrie - Fès

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des motos électriques (presque) "made in Maroc"

Les Marocains pourront à l’avenir "rouler propre" en moto. Des motos électriques, d’une autonomie de 80 km et dotées de pièces importées de Hong Kong, sont depuis peu assemblées à...

Maroc : les premières bornes de recharge électrique pour les voitures enfin lancées

Annoncées en marge de la conférence mondiale sur le climat, la COP22, qui s’est déroulée à Marrakech en 2016, les premières bornes de recharge électrique pour les voitures sont enfin...

Voilà le scooter marocain 100% électrique

Le premier scooter 100% électrique, LIPO, est lancé au Maroc par Obamotors, le spécialiste marocain des technologies de mobilité urbaine. Cette firme marocaine, qui a co-développé...

Maroc : les autorités durcissent le ton face aux motos légères, les propriétaires protestent

Dès demain 1er juillet, deux lois importantes vont entrer en vigueur au Maroc. C’est d’abord officiellement le début de la fin pour les sacs plastique, mais c’est aussi...

Nous vous recommandons

Investissement

Des investisseurs polonais en prospection au Maroc en septembre

Des investisseurs polonais se rendront au Maroc courant mois de septembre. Ils seraient intéressés par le potentiel d’investissement et le climat des affaires favorable dans les provinces du sud du...

Total Eren investit 10 milliards d’euros au Maroc

Total Eren, filiale dédiée aux énergies renouvelables de Total Energies, a décidé de lancer un mégaprojet d’hydrogène et d’ammoniac verts, à Guelmim-Oued Noun, dont le coût d’investissement s’élève à 100 milliards de dirhams. De quoi faire du Maroc un leader de...

Maroc : le gouvernement acte la fin des subventions du sucre et de la farine

Dès 2023, le sucre en morceaux et la farine de blé tendre verront leurs subventions étatiques complètement supprimées. Cette mesure concerne également le gaz butane, mais se fera en deux étapes.

Entrepreneurs marocains à l’étranger : la CGEM et le CCME s’unissent pour capter leurs apports

La CGEM et le Conseil de la Communauté Marocaine à l’Étranger (CCME) ont procédé mardi, à la signature d’une convention cadre de coopération visant à contribuer à l’économie marocaine à travers la mobilisation de compétences et d’entrepreneurs marocains à...

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Industrie

Maroc : reprise des activités des usines de Renault

Les activités dans les deux usines de Renault-Maroc, à Casablanca et Tanger, ont repris depuis le 27 avril dernier.

Maroc : forte augmentation des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations dans le secteur de l’automobile sont en forte hausse au premier trimestre de 2021, atteignant 38,9 % pour un gain de 22,6 milliards de dirhams. Ces chiffres sont en nette progression par à la même période en 2020, a indiqué...

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Drame de Tanger : le propriétaire de l’atelier risque gros

Adil Boullaili, le propriétaire de l’usine textile dans laquelle plusieurs ouvriers ont trouvé la mort lors d’une inondation, le 8 février dernier à Tanger, a été entendu par la police. L’homme fait partie des rescapés de ce drame qui a choqué les...

Maroquinerie de luxe : le Maroc veut révolutionner le monde

Avec la marque Miratti, la maroquinerie de luxe made in Morocco entend s’imposer à l’échelle internationale.

Fès

Voici la meilleure université au Maroc

L’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès fait partie des 1000 premières universités au monde, d’après les données du «  Times Higher Education University ranking 2021 (THE)  ». Elle est suivie des universités Hassan II de Casablanca, Ibn Tofail de...

Fès : il menace de jeter ses filles par la fenêtre

La brigade anti-gangs relevant de la préfecture de police de Fès a ouvert une enquête judiciaire contre un individu âgé de 43 ans aux multiples antécédents judiciaires pour des crimes violents. Il serait impliqué dans le trafic de drogue et de psychotropes,...

Voici quelques projets d’autoroutes au Maroc

L’exécution du projet de l’autoroute Marrakech-Fès est sur la bonne voie. Les études préliminaires et le montage financier se poursuivent. Elles seront finalisées en 2023, selon le ministre de l’Équipement et de...

CAN/U17 : le Maroc à la recherche de nouveaux talents

La Fédération royale marocaine de football a décidé de recruter de nouveaux talents pour l’équipe des U17. C’est ce qui justifie le déplacement à Agadir du Directeur technique national (DTN), pour superviser la zone...

Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Le procès du PJDiste Abdelali Hamieddine, poursuivi pour complicité dans le meurtre en 1993, d’un jeune étudiant de gauche Benaissa Aït El Jid, reprend ce 23 novembre à la Cour d’appel de Fès. Reporté à de nombreuses reprises, l’heure a certainement sonné pour...