Le Maroc risque une pénurie de médecins d’ici 2030

4 février 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les concours de recrutement annuels de médecins continuent d’êtres boycottés, avec le risque que le Maroc se retrouve dans une situation de pénurie d’ici 2030. Selon le ministre de la Santé, les nouveaux diplômés refusent d’exercer dans les zones rurales ou éloignées.

Le regain d’intérêt des candidats aux postes de médecins met le ministère de la Santé dans une situation assez difficile. Cela menace de réduire à 7 000 le nombre des médecins dans les hôpitaux publics à l’horizon 2030, si les cas de boycott continuent à s’accumuler.

Les conséquences immédiates de la carence de postulants restent l’attribution des postes budgétaires à d’autres spécialités, la difficulté pour les médecins travaillant dans des zones éloignées de trouver des remplaçants, relève le 360.

Sur la question, le député Omar Balafrej a adressé une question écrite au ministre de la Santé qui a répondu que "le ministère veille à assurer les ressources humaines nécessaires et à combler le déficit de cadres médicaux en prenant plusieurs mesures, comme le fonctionnement régulier des services manquant de cadres médicaux et paramédicaux, l’organisation des caravanes médicales et l’encouragement des partenariats avec les collectivités territoriales".

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a indiqué que "le plan de santé 2025 comporte un volet visant l’amélioration des conditions de travail et la prise de mesures incitatives pour les professionnels de la santé, comme une prime de rentabilité, la revalorisation des indemnités de risques professionnels, la modernisation de la gestion des ressources humaines, l’actualisation du point d’indice et la gestion prévisionnelle des métiers et des compétences.

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Boycott

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les infirmiers marocains autorisés à opérer, les médecins en colère

Dans une circulaire en date du 7 septembre, le ministre de la Santé informe les infirmiers anesthésistes et réanimateurs qu’ils sont autorisés à assurer les interventions urgentes...

Nous vous recommandons

Santé

Covid-19 : le Maroc adopte un nouveau protocole thérapeutique

Un nouveau protocole thérapeutique unifié à travers tout le territoire national a été publié afin de s’adapter à la situation épidémiologique engendrée par la propagation de variant Delta. Il est aussi applicable pour les femmes enceintes ou...

Coronavirus au Maroc : déjà 37 morts et 642 personnes contaminées

Le ministre de la Santé marocain a annoncé, ce mercredi 1ᵉʳ avril, 40 nouvelles contaminations au coronavirus, portant désormais le nombre de cas testés positifs à 642 patients.

Un sénateur espagnol veut arrêter les soins d’un Marocain dans le coma depuis 5 ans (vidéo)

Plongé dans un coma profond depuis plus de 5 ans, Samir, un jeune Marocain, est menacé d’expulsion du CHU de Sebta. Le Conseiller du parti de l’extrême droite espagnole, VOX, a remis en question la couverture médicale dont il...

Coronavirus : les chiffres s’affolent au Maroc (+2234)

Un record de 2234 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés ces dernières 24 heures au Maroc, ce qui porte le nombre de cas enregistrés à 72 394 personnes infectées, plus de cinq mois après l’enregistrement du premier cas de...

Un chirurgien a oublié une compresse dans le ventre de sa patiente

Un chirurgien exerçant à Fès a été condamné à verser la somme de 140 000 dirhams à une patiente, pour une faute médicale grave. Le médecin avait oublié une compresse dans son utérus.

Ministère de la Santé

Maroc : les vaccinations ouvertes aux 45 - 50 ans

Petit à petit, le Maroc étend la campagne nationale de vaccination à toutes les couches de la société. Des personnes de premier plan aux personnes âgées en passant par les personnes souffrant des maladies chroniques, la vaccination vient d’être élargie aux...

Maroc : les autorités n’excluent plus le confinement de Casablanca

Dans le cadre de l’opération de vaccination contre le Covid-19, une campagne de communication sera lancée dans les prochains jours. Cette campagne vise à sensibiliser l’opinion publique et pour éviter la propagation des fausses informations sur les réseaux...

Coronavirus : déjà 58 cas confirmés au Maroc. Rabat en tête des régions touchées

Le ministère de la Santé a annoncé ce jeudi 19 mars, 4 nouveaux cas testés positifs portant désormais le bilan à 58 personnes infectées par le coronavirus au Maroc.

Vaccination anti-Covid-19 : le Maroc félicité par le FMI

Le Chef de mission du Fonds monétaire international (FMI), chargé du Maroc, Roberto Cardarelli a relevé lundi, que le Maroc est un exemple au niveau mondial en matière de vaccination et fait face à une perspective économique prometteuse. Il a fait cette...

Maroc : bilan de la lutte contre le Covid-19, un an après la détection du premier cas

Le 2 mars 2020, le Maroc enregistrait le premier cas de contamination au Covid-19 par le biais d’un Marocain en provenance d’Italie. Depuis, le Royaume a fait du chemin en termes de contamination et de lutte contre la propagation de la pandémie. Entre...

Boycott

Des agriculteurs espagnols appellent au boycott des produits agricoles marocains

Certains agriculteurs espagnols ont lancé une campagne de boycott de produits agricoles marocains notamment la tomate. De quoi en rajouter à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne.

Malgré le boycott, Emmanuel Macron rencontre les responsables du CFCM

Emmanuel Macron a reçu les responsables du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette rencontre qui a eu lieu le 26 octobre intervient en plein boycott des produits français.

Le Maroc se retire de deux compétitions sportives prévues en Tunisie

Après le Karaté, le basketball, c’est au tour de la Fédération royale marocaine de handball (FRMHB) d’annoncer le retrait des clubs marocains engagés dans deux compétitions interclubs prévues en Tunisie en septembre et octobre...

Les pays arabes boycottent la France pour protester contre l’islamophobie

Les réactions anti françaises se multiplient face aux mesures prises par la France suite à l’assassinat du professeur d’histoire géographie. Au Qatar, c’est la plus grande enseigne de distribution Al Meera, qui a retiré tous les produits français de ses...

Maroc : l’astuce des commerçants pour contourner le boycott des dattes algériennes

Au Maroc, les commerçants ont trouvé une astuce pour contourner le boycott des dattes algériennes qui, selon certains internautes, seraient « frelatées et toxiques », parce qu’elles proviennent « des oasis où l’armée française avait effectué des essais...